L'an dernier, 228 000 couples se sont dit oui en France pour le meilleur et pour le pire. C'est moins qu'en 1960, mais on mise bien plus gros aujourd'hui sur le Jour J. À quoi rêvent ceux qui convolent aujourd'hui ? A quelle cérémonie idéale consacrent-ils leurs efforts pendant des mois ?

C'est le Grand Jour !
C'est le Grand Jour ! © Getty / twomeows

J’ai déjà porté une robe de mariée, j’ai même une photo pour le prouver. Sur le cliché, je souris, toute fière dans mon déguisement. J’ai 4 ans. A l’époque, on ne trouvait pas de costume de super héroïne, seulement des princesses, des infirmières, des fées. Et des mariées, donc, pour faire rêver les petites filles. 

Devenue grande, j’ai snobé le mariage. Pas le couple, juste le contrat. Pardon ? Moi j’aurais un problème avec l’engagement ? Disons qu’avoir été témoin de mon père à sa troisième tentative ne m’a pas aidée mais à part ça, vraiment, je progresse, j’arrive presque à prendre rendez-vous chez le coiffeur sans me sentir pieds et poings liés.  

Evidemment, j’ai vécu mon lot de cérémonies, comme tout le monde. J’ai même été la chief bridesmaid de mon amie Tracey. Ça veut dire « demoiselle d’honneur en chef ». C’était au début des années 90, un vrai mariage anglais, dans un vrai manoir anglais, avec des vrais Anglais. 

La reine du jour nous avait choisi des tenue tenues assorties. Je ressemblais à une meringue de soie crème, avec un chignon choucroute bétonné de laque. Personne ne verra jamais les images, je les ai accidentellement brûlées au chalumeau.  

Ce fut une belle noce. Il faisait 8°, un vrai printemps anglais, et on a posé dans le jardin jusqu’à choper une bronchite, pendant que les hommes, en queue de pie, éclusaient de la Guiness au bar. Il ne manquait que Hugh Grant.  Pas de chance, j’ai raté le deuxième mariage de Tracey. Bon, elle m’a juré qu’il était moins spectaculaire, sûrement parce que ses parents l’avaient encore mauvaise d’avoir payé le précédent. Comme elle a redivorcé, j’espère bien me rattraper au troisième. Qui sera sûrement le bon. En tout cas, si elle a besoin d’un témoin fiable, je suis prête.

À quoi rêvent ceux qui convolent aujourd'hui ? 

Marie Sauvion a invité au micro des spécialistes qui connaissent les secrets de jeunes mariés :

  • Florence Maillochon « La Passion du mariage », aux Presses Universitaires de France., 
  • Nessa Buonomo, créatrice du blog La mariée aux pieds nus votre livre « Un mariage qui me ressemble » a été réédité en mai chez Eyrolles. 
  • Charlotte Beuvelet, Co-fondatrice de l’agence Com’une orchidée, vous êtes wedding planneuse. 
  • Max Chaoul, créateur de robe de marié

Téléchargez votre invitation GRATUITE pour le salon du mariage à Paris les 15 et 16 septembre 2018
https://www.lesitedumariage.com/salon-mariage-paris/

Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.