Ce soir nous parlerons corbeau malfaisant et tragédie familiale avec “Une affaire française” sur TF1, arts martiaux mixtes et sororité combattante avec “Frérots” sur OCS et enfin meurtre distingué et détectives amateurs avec “Only Murders in the building”sur Disney +

"Frérots", série réalisée par Frank Bellocq avec Claudia Tagbo, et Rebecca Azan
"Frérots", série réalisée par Frank Bellocq avec Claudia Tagbo, et Rebecca Azan © Caroline Darcourt

vec nous ce soir pour en parler

  • Noémie Luciani de la Septième obsession
  • · Ava Cahen de Frenchmania
  • · Benoît Lagane du 5/7 de Mathilde Munos et de Télématin

"Une affaire française" sur TF1

"Une affaire française" mini-série , créée par Jérémie Guez et Alexandre Smia et diffusée sur TF1.
"Une affaire française" mini-série , créée par Jérémie Guez et Alexandre Smia et diffusée sur TF1. / CAROLINE DUBOIS / TF1 / CHEYENNE

Une série en six épisodes

Une nouvelle série d’anthologie consacrée aux grandes affaires judiciaires ayant secoué et passionné l’hexagone et dont la première saison de six épisodes s’intéresse de très près, peut-être même de trop près mais vous me direz, à la tristement célèbre Affaire Gregory. 

Bref rappel des fiats : 16 octobre le corps de Grégory Vuillemin, quatre ans, est retrouvé ligoté et noyé dans la Vologne. Un crime annoncé par un mystérieux corbeau qui poursuivait depuis quelque temps les parents de Gregory de ses missives putrides. L’affaire passionne la France qui voit se dérouler sous ses yeux avides le drame rural d’une jalousie familiale, les époux Villemin étaient jalousés pour leur « réussite ». S’ensuivront la mort du beau-frère, la mise en accusation de la mère de Gregory, un article devenu légendaire de Marguerite Duras et la vérification hélas de la menace du corbeau : jusqu’au bout vous vous demanderez qui j’étais, mais vous ne saurez jamais.

Une affaire française créée par Christophe Lamotte avec Blandine Bellavoir, Guillaume Gouix, Guillaume de Tonquédec, Michaël Youn, Gérard Jugnot, Gilbert Melki, Dominique Blanc et Laurence Arné dans l’un des très rares personnages fictionnels celui d’une journaliste de France Inter ayant couvert l’affaire et seule à défendre Christine Villemin face à l’acharnement phallocrate de ses collègues masculins.

"Frérots" sur OCS

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Frérots ou comme son nom de l’indique pas l’histoire de deux sœurs n’ayant rien en commun. Y compris la couleur de peau. Mais qui par la force du hasard vont se retrouver sur les rings de la MMA. 

Il y a d’un côté Aretha, adoptée dans sa petite enfance par deux parents notables, cousins lointains des Balkany et qui instrumentalisent depuis toujours la couleur de leur fille a des fins électoralistes dans le but croire qu’ils ont un cœur et une fibre sociale. Une empathie que dément en revanche leurs rapports houleux avec leur fille biologique, coupable à leurs yeux d’être un vilain petit canard inexploitable devant les caméras. 

C’est pourtant cette mal aimée qui va venir en aide à sa sœur devenue une avocate réputée pour l’extirper d’une mauvaise passe financière et amoureuse en lui proposant de devenir une reine du MMA, un sport de combat qui ne connaît aucune règle et aucune limite.

Frérots une série de Rebecca Azan comédienne vue dans les films Les vieux fourneaux et Amis publics ainsi que Daive Cohen scénariste des films Fiston et Les nouvelles aventures d’Aladin. Avec dans les rôles principaux Claudia Tagbo, Rebecca Azan, Miachael Cohen et Marisa Berenson.

"Only Murders in the Building" sur Disney+

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une série américaine de dix épisodes d’une demi-heure

Un mort est retrouvé dans un immeuble de standing de New York. Immeuble où ses habitants peinent à se saluer, se croisant à contre cœur dans un minuscule ascenseur. Trois fans de True crime et de podcasts consacrées aux faites divers réels décident de se pencher sur ce décès suspect qui s’avère vite – en tous cas pur à leurs yeux – un meurtre. 

Un trio de détectives en herbe plus ou moins fraîche composé d’en ancienne gloire de la série policière d’un metteur en scène de Broadway à la gloire passée et une jeune femme qui jure tout ignorer de la victime mais dont nous découvrons rapidement que ce n’est qu’un mensonge éhonté. Only Murders in the Building, une série quelque part entre un pastiche d’Arabesque et un Cluedo géant chez les bourges friqués de la Grosse Pomme.

Only Murders in the Building, créée et produite John Hoffman et Steve Martin. Steve martin immense figure de la comédie scénique et cinématographique américaine, souvenez-vous des Cadavres ne portent pas de costards ou encore Bowfinger roi d’Hollywood

Il est secondé dans cette aventure poilante et à suspense plutôt bien mené par Martin Short vieux complice de Steve martin (Tres amigos, Le Père de la mariée) et la star Disney Selena Gomez. Et avec parmi les nombreux suspects Sting formidable (plus que dans Kaamelott) dans l’auto ironie.

Le conseil littéraire

L'Ange déchu, Chris Brookmyre,  éditions Métaillié.

Les Temple, famille britannique à qui tout semble profiter se réunit dans une magnifique villa portugaise au lendemain de la mort du père, professeur de psychologie et vedette du petit écran connu pour mettre à bas toutes les funestes théories du complot. 

De l’autre côté de la rue loge une autre famille anglaise dont la baby-sitter observe jour après jour ses voisins. Voisins qui seize ans auparavant ont été malgré eux au cœur d’un fait divers sordide : la découverte du corps de la petite Noah Temple. Le coupable ne fut jamais découvert mais il est fort probable qu’un des Temple a fait le coup. 

Depuis les secrets, les jalousies et les rancoeurs ont fait leur chemin et cette famille est au bord de l’implosion. Et les investigations de la jeune nounou pourraient achever de faire exploser ce modèle familial déjà fort distendu. 

Lointainement mais sûrement inspiré de l’affaire Maddie Mc Cann ce polar polyphonique et articulé autour de deux époques, la contemporaine et celle de la mort de la jeune Niahm. C’ est autant un polar ténébreux qu’une dissection à vif des acrimonies familiales. Où plus que jamais se vérifie un fameux proverbe : la curiosité est un vilain défaut. 

Mais soyez curieux et découvrez ce roman policier remarquablement construit en faux semblants et vérités à double tranchants.

L’effet miroir de Benoît Lagane

Ou l’actualité racontée par une série, un épisode, un personnage ou une scène culte

" Cold Case ", " Esprit criminel".

La programmation musicale

  • Yseult et Eddy de Pretto, Pause
  • Clara Luciani, Ma sœur
  • Jungle ,Talk about it

Le Plateau télé

Noémie vous recommande "Sex and love around the world" sur Netflix

Ava vous suggère "Fluide" sur Arte.tv

Benoît vous conseille "Mytho 2" sur Arte

Notre compte instagram: uneheureenseriesofficiel

L'équipe
Contact
Thèmes associés