Ce soir nous parlerons de Shérif rebelle et de western contemporain avec "Deputy" sur 13ème rue, de téléréalité parodique et de parodie de téléréalité avec "La Flamme" sur Canal+ et enfin de Corps combustibles et d'enquête incandescante avec "Moloch "sur Arte.

"Deputy" série sur 13ème rue avec Stephen Dorff.
"Deputy" série sur 13ème rue avec Stephen Dorff. © Fox

Avec nous ce soir pour en parler

  • Marjolaine Boutet de Phosphore
  • Ariane Allard de Causette  et de Frenchmania
  • Benoît Lagane du 5/7 de Mathilde Munos et  de Télématin

"Deputy" sur 13ème rue

Une série de 13 épisodes produite par la FOX et qui met en scène dans un Los Angeles contemporain et parcouru par d’accrues inégalités sociales et économiques un shérif burné dont les méthodes peu orthodoxes font souvent grincé des dents les autorités de tutelle. 

La mort prématurée de son supérieur et meilleur ami le propulse justement malgré lui au sommet de l’échelle hiérarchique pour la prochaine élection. Or notre héros déteste tout ce qui s’approche de près ou de loin de la diplomatie, de la souplesse d’esprit et du jeu politicard nécessaire pour réussir à ce poste. Son caractère entier, son refus des compromis et des petits arrangements avec les puissantes le dessert autant qu’elle mobilise autour de lui ses adjoints.  

Au sein desquels on trouve le fils du sheriff décédé, jeune homme peut-être trop fragile pour jouer dans la cour de la grande violence qui est le lot quotidien de LA. Ainsi qu’une partenaire lesbienne affectionnant lez costumes cintrés et chemises blanches immaculées qui dénotent avec la veste en jean fripée et  la barbe de trois jours de notre charismatique homme de loi.

Deputy, une série écrite par Will Beall scénariste au cinéma de Gangster Squad et de l’horrible Aquaman et qui pour le petit écran a travaillé sur Castle et Training day. Dans le rôle du sheriff , qui "en a entre les jambes", Stephen Dorff vu dernièrement dans Star et True Detective et à ses côtés Bex Taylor-Klaus qui était au générique des séries Scream et 13 reasons Why.

"La Flamme" sur Canal  

Série en 9 épisodes diffusés sur Canal à partir du 12 octobre

Vous aurez beau avoir tout fait pour tenter d’y échapper, vous serez nécessairement tombé un jour ou l’autre sur une de ces émissions de téléréalité où un bellâtre de pacotille est jeté - mais avec son consentement - au sein d’un gynécée de poules apprêtées et prêtes à se battre bec et griffes pour les charmes du playboy faisandé. 

Bienvenue donc dans la basse cour de la Flamme où tous les coups sont permis. Marc, pilote de ligne au nombre d’heures de vol nettement supérieur à un QI très au ras des pâquerettes est l’objet de convoitise d’un élevage de dindes en batterie qui vont cherche à conquérir le cœur de coq déplumé. Et s’éliminer les unes les autres de manière impitoyable. 

Dans cette parodie d’un programme déjà très caricatural Marc devra faire son choix parmi une psychopathe, une jeune femme ne finissant aucune de ses phrases, une lesbienne qui drague les autres concurrentes, une non voyante, une nymphomane, une sexagénaire sourde ou un travesti libidineux. Entre autres profils. 

La Flamme, une série de Jérémie Galan, acteur et scénariste entre autre sur la série Francekbek ainsi que de Jonathan Cohen acteur au génie comique indéniable et que vous pouvez actuellement voir au cinéma dans Enorme et sur Netflix dans la série Family Business. Une série librement adaptée du format américain BURNING LOVE, produit par Ben Stiller et tournant en dérision l’effroyable The Bachelor.

Pléthore de stars au générique parmi lesquelles Leïla Bekhti, Camille Chamoux, Adèle Exarchopoulos, Florence Foresti, Ana Girardot, Géraldine Nakache, Celine Sallette, Doria Tillier, Laure Calamy, Léonie Simaga et Marie-Pierre Casey. Sans oublier Vincent Dedienne, Youssef Hadji et bien sûr Jonathan Cohen dans le rôle de Marc.

"Moloch "sur Arte

Affiche de la série "Moloch"
Affiche de la série "Moloch" / Arte

Série en huit épisodes depuis le 15 octobre et jusqu’au 27 novembre sur Arte.Tv et en diffusion sur la chaine franco-allemande les 22 et 29 octobre

Dans une ville du nord située au bord de la mer, des habitants s’embrasent spontanément. Aucune explication n’est avancée ni par la police ni par les scientifiques. Ce ne sont portant pas les questions qui manquent. Combustions spontanées ou accidents ? Causes naturelles ou criminelles ? 

Pour tenter de découvrir ce qui se trame derrière cet opaque mystère , un psy qui ne s’est pas remis de la mort de son fil, un de ses patients, conducteur de bus à la foi extrême, une journaliste prête à tout pour obtenir un scoop et un jeune flic qu’elle tente de manipuler pour obtenir des informations. Tous  vont se retrouver dans cette course poursuite et tenter d’arrêter celui qui se fait appeler Moloch, potentiel tueur en série prônant une justice vengeresse, en référence à la divinité qui exigeait que des enfants lui soient sacrifié par le feu. 

Moloch une série écrite par Marion Festraëts et Arnaud Malherbe qui avaient déjà précédemment signé ensemble la série Chefs pour France 2. C’est Arnaud Malherbe qui est en charge de la réalisation des huit épisodes où l’on retrouve entre autres Olivier Gourmet, Arnaud Valois, Marc Zinga et Marine Vacht.

Le conseil littéraire 

Dans la vallée du soleil de Andy Davidson aux éditions Gallmeister.

Un récit choral qui convoque un cow-boy fatigué aux nombreux démons qu’il tente de calmer en piégeant des femmes rencontrées dans des bars, une jeune veuve tenant seule un motel décrépi, son jeune fils qui voit débarquer cet étranger comme l’ersatz d’un père qu’il n’a jamais connu, des flics tentant d’arrêter un tuer en série qui étrangle des victimes exclusivement féminines et enfin une inquiétante femme avide de sang, au sens figuré comme au sens littéral. Découpé en cours chapitres qui multiplient les récits et se focalisent à chaque fois sur un protagoniste différent et son point de vue, le roman orchestre une chasse à l’homme qui semble toute tracée mais va vite dévier de ses évidences. Qui est le vrai prédateur de cette histoire ? Et qui sont les véritables proies ? En mélangeant les genres avec une habilité carnassière et redoutable, en passant du polar nerveux au fantastique, l’auteur relance incessamment son histoire et l’addiction du lecteur. Un western sinueux, poisseux et obscur que la lumière écrasante du soleil texan ne parvient jamais à percer. Dans cette vallée du soleil personne ne vous entendra crier…

La programmation musicale

  • Angèle, Tu me regardes
  • Anderson Paak, Lockdown
  • Beth Ditto, Fire

L’effet miroir de Benoît Lagane 

Cette semaine  un focus sur le festival Canneséries qui vient de démarrer ce week-end et qui dure jusqu’à mercredi.

Au programme: "Red light", "Partisan" et "Franklin Delano Roosevelt."

Le plateau télé 

Ariane vous conseille Murder sur Netflix

Marjolaine vous suggère Emily in Paris sur Netflix

Benoît  vous propose Les  petits meurtres Agatha Christie sur France 2

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.