Cette semaine dans Une heure en série, scalpel affuté et enquêtes au rasoir avec "Dr Harrow" sur M6, restaurant de tacos et gentrification avec "Gentefied" sur Netflix et cartel de drogue et guerre de succession dans "ZeroZeroZero" sur Canal+.

Affiche de la Série "Zero Zero Zero" - Saison 1 sur Canal+
Affiche de la Série "Zero Zero Zero" - Saison 1 sur Canal+ © FR_tmdb

"Dr Harrow" sur M6

La figure du médecin légiste est une valeur sûr des séries hospitalo-policières. On citera pour mémoire les trois saisons de Body of proof, les deux saisons de Tru Calling où Eliza Dushku recueillait les confidences des morts mais hélas jamais le nom de leur assassin mais aussi Preuve à l’appui, Mc Callum avec John Hannah ou encore l’indétrônable Silent Witness (Affaires non classées en version française) qui en est à sa 22ème saison. Sans oublier les français Balthazar sur TF1 et Alexandra Ehle sur France 3. 

Bref tout cela pour dire  que le filon est loin d’être tari et qu’il fonctionne toujours. Pour preuve, la troisième saison de Harrow dont nous allons parler dans quelques secondes est en cours de tournage. 

Harrow c’est le nom de ce beau médecin légiste doté d’un torse impeccablement musclé et capable de diagnostiquer la cause d’un trépas sans ouvrir le cadavre tout en regardant Le Train sifflera trois fois. Un rebelle séduisant qui se soucie peu de la hiérarchie quand il s’agit de résoudre une énigme. 

La série égrène des intrigues bouclées à chaque épisode mais est également traversée par un fil rouge reposant sur le secret qui taraude notre bel héros. Est-il lui même un assassin ? 

Sur le papier une impression de déjà vue mais faut-il pourtant snober Harrow série australienne créée par l’écrivain Stephen M. Irwin et interprété par Ioan Gruffudd autrefois Mister Fantastic dans une très oubliable adaptation du comic les 4 Fantastiques. 

"Gentefied" sur Netflix

Pop, vieux mexicain solitaire, essaie de sauver comme il le peut son vieux restaurant de tacos situés dans un quartier latino situé à la périphérie de Los Angeles. 

Dans cette rude tâche il est secondé par ses deux petits-fils, deux garçons aussi différents que possible et qui n’ont pas les mêmes ambitions pour le restaurant et leur cousine, une artiste queer lesbienne militante dont l’implication dans cette histoire se résume au fait de piquer chaque jour des tacos dans l’arrière cuisine. 

Derrière les apparences de la feel-good-série se cache une fiction lucide et perfide qui s’inquiète de la gentrification de certains quartiers pauvres de LA. 

Des  kilomètres carrés bons marchés qui deviennent le Monopoly de prometteurs peu scrupuleux, prêts à tout pour se faire du fric et vous vendre une salade bio à 25 dollars et surtout totalement indifférents au sorts de celles et eux qui vivent là depuis des années. 

Une communauté latino dont Gentefield raconte le quotidien, le contexte social, les conditions de vie et de travail souvent indignes, la terreur des contrôles de l’immigration, les conséquences de la politique de Donald Trump et pose la question de ce t oubli de la culture d’origine au nom de l’intégration. 

Créée par Marvin Lemus et Linda Yvette Chávez avec Karrie Martin, Joseph Julian Soria (Animal Kingdom), Carlos Santos et Joaquín Cosio (Narcos Mexico et The Strain).

"Zéro Zéro Zéro" sur Canal  

Une sanglante guerre de succession en Calabre, une rivalité entre un frère et une sœur à la Nouvelle Orléans et les appétits démesurés d’une section des forces spéciales au Mexique compromettent gravement la livraison par bateau d’une immense cargaison de drogue. 

Tout le monde veut sa part et les morts s’accumulent. Un polar de toutes les mafias, tranchant, violent et hyper documenté où l’on reconnaît d’emblée la patte de Roberto Saviano, l’auteur de Gomorra et récemment de Pirhanas puisque cette série est inspirée de son récit Extra Pure. 

De ce livre d’investigation et de rigoureuse enquête journalistique, les auteurs, Roberto Saviano en tête mais également Stefano Sollima et Leonardo Fasoli qui ont tous eux collaboré à la série Gomorra, ont fait la base de Zero Zero Zero qui est donc un objet fictionnel extrêmement réaliste. 

Côté distribution l’excellent Giuseppe De Dominico (Euforia de Valeria Golino), Andrea Riseborough (Bloodline), Dane DeHaan (Valerian de Luc Besson). Et Gabriel Byrne.

Avec nous ce soir pour en parler :

  • Ava Cahen, journaliste et auteure de Game of Thrones décodé aux éditions du Rocher.
  • Christine Haas.
  • Benoit Lagane tous les vendredis à 5h53 pour la chronique « faim de séries » dans le 5/7 de Mathilde Munos et à  Télématin.

La programmation musicale

  • Aloïse Sauvage, Si on s’aime
  • Future Drake, Life is good
  • Adriano Celentano, Salvation

Le conseil Littéraire 

Santa Muerte de Gabino Iglesias chez Sonatine.

Premier roman publié en France de cet écrivain originaire de Puerto Rico culturiste de métier et ne dormant que quatre heures par nuit. Mauvaise nuit, mauvaises drogues, mauvais choix… 

Fernando a été obligé de fuir le Mexique après avoir provoqué un inutile bain de sang. Ce ne sera pas le premier. Fraîchement débarqué à Austin, il est enlevé par un gang hyper tatoué qui, pour prouver que la ville leur appartient, décapite son pote Nestor au couteau devant les yeux horrifiés de notre héros. 

Même ses prières répétées à Santa Muerte, la patronne de ce malfrat fervent catholique n’y fait rien. Nestor expire dans la douleur. Fernando n’a plus qu’une idée : se venger. Mais rie n’empêchera les cadavres de se multiplier et les morts violentes de se succéder. 

Un roman noir, au vitriol, porté par un humour sale et méchant et un style qui claque, qui cingle. Mais ce qui fait la force de ce roman, c’est que son auteur derrière l’hommage au genre, évoque aussi et surtout le sort des clandestins. 

Ces femmes et ces hommes ceux qui dans l’Amérique de Trump survivent comme ils peuvent, rasent les murs terrorisés à l’idée d’être renvoyés. Et cela donne des pages magnifiques, poignantes digressions qui interrompent sporadiquement la logique sanglante de ce western nihiliste et sardonique. 

Des phrases qui claquent et disent avec une justesse bouleversante l’universelle douleur des immigrés. 

La Pépite inédite

Interrogation sur CBS All Access diffusée depuis le 6 février 2020.Une série en dix épisodes dont vous êtes l’acteur principal mais dont seuls les neuf premiers ont été mis à disposition. La série s’inspire d’un fait divers réel qui s’est déroulé en 1983. 

Un suspense imparable et   furieusement addictif.Une série crée par Anders Weidemann et   John Mankiewicz (coproducteur d'House of Cards et Bosch) avec Peter Sarsgaard,   Kyle Gallner et Vincent d’Onofrio.

Le plateau télé

Marcella sur Netflix et Irresponsable sur OCS.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.