Supers pouvoirs, légos et école primaire dans "Raising Dion" sur Netflix, Guerre froide, double identité et trahisons idéologiques dans "Deutschland 83" sur France 3, Tian'anmen, devoir de mémoire et journalisme de guerre avec "Chimerica"sur Canal+.

Photo de la série "Chimerica" (Saison 1) sur Canal+ depuis le 14 octobre.
Photo de la série "Chimerica" (Saison 1) sur Canal+ depuis le 14 octobre. © FR_tmdb

Raising Dion depuis le 4 octobre sur Netflix.

Depuis la disparition de son mari qui a péri noyé, piégé par une tornade d’une puissance extraordinaire, Nicole élève seule son fils Dion. Un petit garçon, noir, hyper actif,  hyper éveillé et hyper bavard, passionné de sciences et de Lego.  Jusqu’au jour où sa mère découvre qu’il possède divers super pouvoirs parmi lesquels la télékinésie. Plus solitaire que jamais, Nicole va devoir adapter manuels d’éducation et tenter de sauver son fils des griffes d’un super méchant aux allures de tempête électrique.

Avec Ja’Siah Young et Alisha Wainwright.

Deutschland 83 Sur France 3 depuis le 13 octobre.

1983. en Allemagne, la guerre froide connaît un acmé. Les allemands de l’Est sont persuadés que l’Ouest est à la veille d’une invasion définitive et meurtrière. Pour découvrir les plans du camp adverse, le service de renseignements de la RDA envoie à Bonn sous une fausse identité un jeune officier hâtivement formé pour tenter de recueillir des informations cruciales.

Le début de huit épisodes haletants hommage feuilletonesque aux meilleurs récits d’espionnage. Anxiogène et trépidant...

Chimerica sur Canal+ depuis le 14 octobre.

"Chimerica" est la version télé d’une pièce de théâtre de Lucy  Kirkwood transposée en 2016 avec en arrière fond l’élection de Trump , le Brexit et la montée des populismes. Tout commence le 5 juin 1989 lorsque le photojournaliste Lee Berger immortalise un homme se dressant seul face à une colonne de chars sur la place Tian’anmen. Une mini série politique en hommage aux journalistes et qui met en lumière la fabrique et le contrôle de l’information dans la Chine communiste et dans les Etats-Unis de Donald Trump.

Avec Alessandro Nivola (A most violent year, Désobéissance) et Cherry Jones (Transparent, 22 11 63, 24 heures chrono) .

Avec nous ce soir pour en parler :

  • Ariane Allard de Positif et Causette (rubriques séries télé)
  • Ava Cahen, journaliste et auteure de Game of Thrones décodé aux éditions du Rocher
  • Benoît Lagane alias le Conteur Cathodique et tous les vendredis à 5h53 pour la chronique "Faim de séries" dans le 5/7 de Mathilde Munos sur France Inter .

La programmation musicale:

  • Earfquake, Tyler the Creator
  • Trop vite, Izia
  • China Girl, David Bowie 

Le plateau télé:

Enquêtes codées sur Netflix , Cold case sur TMC et sur TV Breizh , Plan cœur , Saison 2  sur Netflix.

Le conseil littéraire :

Nos espoirs brisés, TianAnMen 1989 de Lun Zhang, Adrien Gombeaud, Améziane chez Delcourt Seuil.

La pépite inédite: 

World on fire  sur BBC One .

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.