"The politician" sur Netflix, "Zerosterone" sur TV Slash et "Les Sauvages" sur Canal +. C’est la rentrée politique dans les séries télé. Mais qui va s’emparer du pouvoir ?

Roschdy Zem dans la Serie "Les Sauvages - Saison 1" sur Canal+
Roschdy Zem dans la Serie "Les Sauvages - Saison 1" sur Canal+ © CPB FILMS/ SCARLETT PRODUCTION /CANAL+

Bienvenue dans un épisode 100% démocratique où vous pourrez vous prononcer, ou pas, pour : un président du corps étudiant dans "The Politician" sur Netflix, une dictatrice dans "Zerostérone" sur TV Slash, et un président de la république issu de l’immigration dans Les Sauvages sur Canal+ et une tête couronnée dans "Downton abbey", le film, issu de la célèbre série éponyme.

Avec nous ce soir pour en parler :

  • Marjolaine Boutet, historienne des séries télévisées et critique les séries télé pour le magazine Phosphore. Autrice d’un beau livre aux éditions La Martinière consacré à Un Village français.
  • Marie Sauvion,  journaliste, membre du Cercle (Canal +) avec Augustin Trapenard et productrice sur France Inter
  • Benoît Lagane alias le Conteur Cathodique et tous les vendredis à 5h53 pour la chronique "Faim de séries" dans le 5/7 de Mathilde Munos sur France Inter.

"Les Sauvages" : 

Les sauvages Le premier président français issu d’une ancienne colonie française est victime d’un attentat le soir de son élection. Le coupable est un cousin de son gendre. Point de départ d’un thriller qui épouse les codes des romanis feuilletons du 19 et le souffle des sagas familiales et romanesques des grands romans russe.  D’après les quatre tomes des romans éponymes de Sabri Louatha.

"The Politician" : 

Fils à papa, bisexuel, imbu de lui même et ambitieux à l’extrême, Payton, jeune lycéen n’a qu’un rêve : devenir président des États Unis. Un plan de carrière qu’il fomente dans le moindre détail depuis sa plus tendre enfance. Et pour ce, il doit d’abord commencer par se faire élire à la tête des étudiants de son lycée. Une simple formalité pense-t-il sauf que tout ne va tout à fait se dérouler comme prévu. Trahisons, coups bas, alliances rompues Payton va être prêt à tout pour assouvir son désir de puissance.

"Downtown Abbey" :

Branle bas de combat au domaine de Downton, la reine vient d’annoncer sa visite. Rien ne manque. Toutes les vedettes sont là, les costumes des domestiques ont été repassés avec soin, les robes de cocktails des châtelaines brillent de mille feux et les tasses à thé ont été nettoyées avec le plus grand soin. On retrouve avec une joie gourmande la malice fielleuse de la vipérine aïeule (Maggie Smith immense), la plume incisive de Julian Fellowes (« Gosford Park ») et la magnificence des décors. Mais cela suffit-il ?

"Zérostérone" :

108 ans après la disparition du dernier homme suite à une guerre chimique, il ne reste que des femmes sur Terre.  Le monde est devenu un gynécée dictatorial sur lequel règne une impitoyable gouvernante mère de toutes les femmes. Charlie accompagne Lucie à sa Journée d’Appel et de Préparation à la Procréation, l’unique chance dans la vie d'une femme de se faire inséminer. Elles tombent sur  Gabrielle, jeune révolutionnaire, qui les entraîne à la recherche du dernier homme survivant.

Le conseil littéraire :

L’héritage Davenall de Robert Goddard aux éditions Sonatine.

Le Plateau télé : 

Maîtres et valets sur Chérie 25 , Unbelievable sur Netflix et Hot zone  sur national Geographic.

La programmation musicale : 

  • " Moi " de Lolo Zouai
  • " It' a man's man's world"  de James Brown
  • " Papillon " de Zed Yun Pavarotti
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.