Selon un document officiel auquel le quotidien espagnol El Pais a eu accès, pour la première fois, le gouvernement chilien reconnaît la possibilité que le poète Pablo Neruda ait été assassiné. Sur le document du ministère de l'intérieur envoyé au magistrat chargé de l'enquête sur sa mort, daté du 25 mars, il apparaît clairement qu'il soit possible d'un tiers soit responsable de la mort du poète. Pourtant selon le certificat rédigé par la junte militaire, il serait mort d'un cancer de la prostate. Prix Nobel de littérature en 1971, Pablo Neruda est mort deux ans plus tard à l’âge de 69 ans, le 23 septembre 1973. Soit douze jours après le coup d’Etat qui a renversé le président socialiste Salvador Allende et installé la dictature d’Augusto Pinochet qui a fait plus de 3 200 morts jusqu’en 1990...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.