C'est dans le quartier d'Islington, que ce grand club londonien a fermé définitivement ses portes hier. Mais pas seulement

Foule dans l'attente du début du concert
Foule dans l'attente du début du concert © Getty / Raymond Grasso

Il y tout de même de bonnes raisons derrière cette fermeture : plusieurs morts d'overdose dans les locaux ces derniers mois.

Mais pour la nuit londonienne, c'est une catastrophe de plus : en dix ans, un tiers de clubs londoniens ont fermé. Et ce ne sont pas seulement les clubs qui ferment : les bars et les restaurants de nuit aussi, ferment les uns après les autres.

Surtout dans le centre-ville qui prend de plus en plus l'aspect d'un immense centre commercial à ciel ouvert... Fermé à partir de 19h.

On peut penser qu'il y a des sujets économiques et sociaux plus graves et on aurait tort ! L'économie de la nuit génère en Grande-Bretagne 6% de la richesse nationale, presque autant que le tourisme !

D'ailleurs le maire de Londres a décidé de réagir....

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.