Le patron cool s’appelle Satya Nadella. Il a tout l’équipement de la cool attitude américaine, voire international. Il est patron de Microsoft depuis février dernier. Cool. Il a 47 ans, est né en Inde, à grimpé les échelons tout seul. Cool.

Il est mince, végétarien, mets des jeans et des sweet-shirts pour travailler. Cool. Et en plus, il a un faux air de Steve Jobs – genre tombé de la Lune mais les pieds bien sur terre – dégingandé et très à l’aise en public. Re Cool.

D’ailleurs la presse spécialisée internet et technologie de l’info ne s’y est pas trompé : des tombereaux de louanges se sont déversés sur lui depuis février dernier qu’il est à la tête de l’entreprise fondée par Bill Gates. Bref super cool le gars !

Jusqu’à ce jeudi où, invité à une conférence à Phoenix dans l’Arizona sur : « les femmes dans le monde de la haute technologie », il a dit une énormité vraiment, mais vraiment pas cool. A la question de savoir s’il avait « un conseil à donner aux femmes qui travaillent dans l’informatique et qui trouvent difficile de demander une augmentation », Satya Nadella a répondu : « Le problème n’est pas de demander une augmentation, le problème est d’avoir foi dans le système qui finira par s’apercevoir de vos qualités et vous augmenter en conséquences »....

Satya Nadella à LeWeb 2013, à Paris.
Satya Nadella à LeWeb 2013, à Paris. ©
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.