Ce soir direction l'Euro de football où les mesures de sécurité françaises sont critiquées...

Elles sont parfois même très dures ces critiques, comme par exemple dans le Magyar Nemzet, un quotidien hongrois. Dans son éditorial d'hier et à propos des échauffourées de Marseille, le MN écrit : « les forces de l'ordre françaises semblent être exclusivement préparées pour des actes de terrorisme et ont donc totalement négligé le plus évident des dangers, à savoir la présence d'ultras parmi les milliers de fans de foot marseillais ».

« Mais étaient-elles même si bien préparées que cela au danger terroriste ? Une fusée d'alarme a été allumée en plein stade Vélodrome par des supporters russes en direction des Britanniques et ce malgré trois contrôles de sécurité avant d'entrer dans le stade ».

Les Hongrois ne sont pas les seuls à noter que les mesures de sécurité ne seraient pas vraiment à la hauteur. Un journaliste de The Independent n'en revient toujours pas : « le pays est censé être en État d'urgence et pourtant, depuis 8 jours que je suis là...

« j'ai pris 8 fois le train aller-retour et jamais mes billets, ni moi même n'avons été contrôlé. Ca a été le cas de l'aéroport Charles de Gaulle au centre de Paris, de et vers le Stade de France et même lors de mon voyage aller – retour vers Marseille. »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.