Tout a commencé en fin de semaine dernière par la publication de photos. On y voit des liasses de dollars au côté d'images d'un bateau de fortune utilisé par les trafiquants pour faire passer les clandestins en Australie.

Ces photos ont été publiées comme preuve par le gouvernement indonésien. Preuves de quoi ? Preuves que les Australiens versent des milliers de dollars aux trafiquants pour qu'ils rebroussent chemin en pleine mer avec leur cargaison de migrants.

Alors que sait-on exactement ? Que le bateau en question, un rafiot hors d'âge, a été arraisonné en pleine mer par la marine australienne. Que des marins australiens sont montés à bord et qu'ensuite le bateau est retourné en Indonésie.

De retour à bon port, la police indonésienne a fait une descente et a donc retrouvé 30.000$ américains à bord. Depuis, l'affaire n'a fait que prendre de l'ampleur. Les indonésiens accusant les australiens d'alimenter le trafic en soudoyant les passeurs.

D'abord, le gouvernement australien a commencé par nier. Le temps j'imagine de mener une petite enquête interne. Puis, le 1er ministre, Tony Abbott, explique que ces paiements étaient bien évidemment interdits...

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.