Une batterie de sondages sur l'humeur du pays, scannée la semaine dernière par le NYTimes, plébiscite des années Clinton. On avait 4% de taux de croissance, on créait 1,7 millions d'emplois par an, c'était l'explosion des nouvelles technologies, la fin de l'apartheid en Afrique du sud, on allait faire la paix israelo-palestinienne (Oslo 1993), Nirvana sortait "nevermind", Roth, Delillo, Updike certains de leurs plus grands livres. Avec Seinfeld, NYPD, les Sopranos, la TV changeait et annonçait l'ère des grandes séries. La guerre froide était finie, le nombre de démocraties dans le monde augmentait et Starbuck sortait l'Amérique du jus de chaussette.

Pas vraiment la même ambiance aujourd'hui...

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.