La presse américaine, est intarissable sur la mort de Prince. Des articles souvent magnifiques à la mesure de cet artiste unique qu'était Prince. Evidemment, les mieux inspirés sont les magazines consacrés au rock et à la culture. A commencer par Rolling Stone qui publie une sorte d'interview volée. Brian Hiatt, chroniqueur à Rolling Stone, a passé une nuit entière avec Prince en janvier 2014. C'est seulement aujourd'hui qu'il publie quelques extraits choisis, dont celui-ci. C'est Prince qui parle :

« Je ne l'ai jamais dit à personne, mais je n'ai pas toujours livré aux compagnies de disque les meilleures chansons. Dans un coffre, il y a des chansons que personne n'a jamais entendu. Et il n'y a pas qu'un coffre, mais plusieurs. »

« Il y de quoi composer plusieurs albums ». Et à la question : « avez-vous envie qu'ils sortent lorsque vous serez parti ? », Prince répond : « Je ne pense pas à la mort. Je ne pense qu'à l'avenir, même pas au présent. » Pensez-vous vous retirer un jour ?

« Je ne sais même pas ce que ça veut dire et je n'ai jamais pensé que je travaillais ». Enfin, comme le journaliste lui faisait remarquer qu'il recommençait à écrire des chansons sur le sexe, Prince répond : « tout est sexuel de toutes façons »...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.