Disons plutôt un rapport d'étapes. Avoir fait tenir ensemble une coalition de socialistes, de marxistes-léninistes, de trotskistes et d'écologistes tient déjà tellement du miracle que le gouvernement d'António Costa a tenu à marquer le coup. Tous les ministres et le secrétaires d'Etat de ce gouvernement lisboète se sont réunis hier dans les jardins de la résidence officielle du Premier ministre et ne se sont pas quittés avant 22 heures, un peu gris et presque émerveillés d'être encore là six mois plus tard. Petit retour sur les faits tout de même : en octobre 2015, le peuple portugais place en tête la droite mais pas assez pour lui permettre de gouverner. Les socialistes se mettent alors à négocier, négocier, négocier, négocier, négocier avec toute la gauche. Et au bout d'un bon mois, le 26 novembre 2015, il y a six mois donc : fumée blanche ! Les socialistes forment un gouvernement soutenu par le bon vieux Parti communiste portugais mais aussi les radicaux du Bloc de Gauche et les quelques députés écologistes...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.