Je m’appelle Orso. Ça veut dire ours en corse. Mes parents m’ont donné ce prénom parce qu’ils m’ont fabriqué là-bas, en Corse, il y a sept ans.

Je n’aime pas trop penser à ça, à la Corse et à mes parents qui me fabriquent. Et puis la Corse c’est un endroit où il fait chaud, alors que là, au moment où je vous parle, je suis dans la neige. Au ski. Le ski, c’est super, sauf que j’ai envie de pleurer parce que je viens de tomber du remonte-pente. C’est une des pires choses au monde.  

Pour écouter tous les épisodes d'OLI, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS.

L'auteur 

Agnès Desarthe a débute dans le monde des lettres comme traductrice, puis a commencé à écrire des oeuvres pour enfants et adolescents, avant de publier des romans pour adultes et des essais. Parallèlement elle continue son activité de traduction, pour des oeuvres jeune public (Maurice Sendak, Lois Lowry, etc) et des essais ou romans (Virginia Wolf, Cynthia Ozick, Jay Mc Inerney, etc.)

En 1996, elle obtient le Prix du Livre Inter pour Un secret sans importance. Elle sera à son tour présidente du jury du Prix 20 ans plus tard.

Spécialiste de Virginia Wolf, elle lui a consacré en 2004 un essai intitulé V.W, le mélange des genres. En 2013 elle publie Comment j'ai appris à lire un récit qui revient sur sa découverte de la littérature. En 2014 elle publie un recueil de nouvelles intitulé Ce qui est arrivé aux Kempinski. En 2018, La chance de leur vie.

Côté récompense, en 2010 elle est lauréate du Prix Renaudot des lycéens pour Dans la nuit brune. Son roman Une partie de chasse, obtient en 2012 Prix littéraire 30 Millions d’Amis, souvent surnommé le Goncourt des animaux. Elle reçoit le prix littéraire du Monde en 2015 pour Ce cœur changeant.

L'équipe

  • Producteur délégué : Léonard Billot
  • Réalisation : Lola Costantini
  • Mixage : Lucas Vaillant