La Ligue des électrices tunisiennes s’est créée cette année pour inciter les femmes à voter et à se présenter

"Aux lendemains de la révolution du 14 janvier, Besma Soudani Belhadj participe à un groupe de réflexion sur la Tunisie naissante. Intellectuels, universitaires, banquiers, militants, tous veulent mettre une pierre à l’édifice de la démocratie… et tous sont des hommes. La démocratie sans les femmes semble alors mal partie à cette professeure de linguistique. Avec des amies psychologues, pharmaciennes, avocates, elle crée la Ligue des électrices tunisiennes (Let) « pour que les femmes participent à la vie politique dans les postes de décision », plaide-t-elle. L’association, soutenue financièrement par la fondation du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (FEMDH), a démarré tambour battant, organisant des tournées de villages afin d’inscrire les femmes sur les listes électorales et les sensibiliser à l’importance du vote. La Let a été la première association accréditée par l’Instance supérieure des élections et a fourni les premiers bataillons d’observatrices pour le scrutin du 23 octobre..."

MARIE VERDIER CONTACT : let.tunisia@gmail.com ou electrices.tunisiennes@groups.facebook.com. FEMDH, siège à Copenhague, chef de projet,Anne-Sophie Schaeffer. Tél. : 00.45.32.64.17 1

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.