Implantée à Grenoble, l’École de la paix mise sur l’enseignement et la recherche et s’engage dans la médiation et la solidarité internationales. « La paix n’est pas seulement l’intervalle entre deux guerres. Elle est aussi une culture, qui suppose un apprentissage, une transmission. » C’est là le credo de l’École de la paix, résumé par son directeur, Matthieu Damian. Créée en 1998 à Grenoble, cette association est très engagée dans le champ de l’éducation. Forte de six permanents et d’une vingtaine de bénévoles, elle produit des outils pédagogiques à destination des enseignants, propose des interventions au sein des établissements, sur les thèmes notamment du harcèlement ou de la toute-puissance, organise des « classes de paix », sur le modèle des classes vertes ou des classes de mer. Cette structure unique s’implique également dans l’enseignement supérieur et la recherche. Elle propose ainsi, dans différents établissements de Rhône-Alpes, des modules de formation, essentiellement au niveau master, dans le cadre d’une chaire Unesco. Elle s’emploie enfin à former des hommes et des femmes qui, dans leurs pays (Iran, Tunisie, etc.), œuvrent au sein de la société civile.Car l’École de la paix, très bien implantée localement (elle mène notamment un projet artistique à Très-Cloîtres, l’un des quartiers populaires de Grenoble), est aussi tournée vers l’étranger. Elle mène directement des actions au Congo-Brazzaville, où elle forme 100 000 jeunes à la culture de la paix, de même qu’en Colombie, où elle a été sollicitée pour mettre sur pied un Musée de la paix. « Preuve que l’on a beaucoup à apprendre des pays du Sud », souligne Matthieu Damian.Proche de la philosophie pacifiste, l’École de la paix n’exclut toutefois pas totalement l’usage de la violence qui, souligne son directeur, « peut être justifié par l’article 51 de la charte des Nations unies sur la légitime défense ou dans le cadre du droit d’ingérence, lorsque des populations sont menacées ». L’association dispense d’ailleurs des formations au sein de l’École de guerre de Paris.DENIS PEIRON CONTACTS : École de la paix, 7, rue Très-Cloîtres, 38000Grenoble

Tél. : 04.76.63.81.41

Le site internet d'Ecole pour la paix >

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

La croix
La croix © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.