Philosophe et musicien, pédagogue et directeur de festival, Michel Sogny soutient de jeunes virtuoses grâce à sa fondation « SOS Talents ».

« Rien n’est plus dramatique qu’un talent qui se perd ! » Depuis plus de trente ans, Michel Sogny prend fait et cause pour ceux que le « système », quel qu’il soit, laisse de côté alors que leur désir de musique exigerait, au contraire, un généreux accompagnement. Ce fut d’abord, dans les années 1970, sa méthode d’enseignement du piano destinée aux adultes amateurs qui ne trouvaient pas de cours adaptés. « Pour beaucoup, le lot était le découragement et non le plaisir. J’ai tenté une autre didactique, privilégiant la sensation sonore, l’émotion… » L’affaire suscita parfois quelque scepticisme dans le milieu musical, mais les 20 000 bénéficiaires attestent l’originalité et l’efficacité de la démarche…

Désormais installé en Suisse, partagé entre ses activités artistiques, l’écriture et une fonction diplomatique (il est consul honoraire de Lituanie en Suisse), Michel Sogny se consacre activement à la fondation « SOS Talents » qu’il a créée voici plus de dix ans. « Il s’agit d’aider de jeunes pianistes doués, très doués même, qui aspirent à la carrière de concertiste. Nous leur proposons un enseignement complémentaire de leur cursus classique, fondé là encore sur la sensation, l’épanouissement de leur personnalité dans toute sa subtilité, détaille Michel Sogny. Aujourd’hui, tous possèdent une technique irréprochable. C’est autre chose qui fera la différence. » Nombre des élèves viennent d’Europe de l’Est. « C’est un vivier extraordinaire. Sous la domination soviétique, la musique était promue comme une prestigieuse vitrine du régime. Depuis la chute du Mur, les artistes sont livrés à eux-mêmes. » « SOS Talents », par l’attribution de bourses, l’organisation de concerts ou de festivals, offre un précieux tremplin à ces étoiles de demain. Ce ne sont pas Elisso Bolkvadze ou Khatia Buniatishvili, désormais au firmament, qui démentiront l’intérêt de l’initiative.

par EMMANUELLE GIULIANI

Rens. www.sos-talents.ch

Une idée pour agir en partenariat av ec La Croix

La croix
La croix © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.