Plutôt que des laisser des gens fouiller dans les poubelles après le marché, des volontaires organisent la collecte des invendus et leur distribution.Fin de marché à Wazemmes, un quartier populaire de Lille. Les clients se pressent devant une tente blanche. Sur l’étal, les caisses de fruits et légumes regorgent de marchandise. Des produits un peu cabossés, et donc impropres à la vente, qui trouvent chaque semaine preneurs en début d’après-midi. Assurée par une armée de bénévoles, la distribution permet à une petite centaine de familles de repartir avec un colis de légumes.L’expérience a démarré il y a un an. Devant le nombre grandissant de glaneurs fouillant les poubelles des commerçants ambulants, la mairie de quartier a cherché une solution. Après avoir rencontré tous les commerçants de ce marché lillois très prisé, elle a proposé de centraliser toutes les marchandises invendues en fin de marché, et d’assurer une distribution aux familles démunies. La tente des glaneurs était née. Chaque dimanche, elle ouvre son étal à 13 h 30 et propose aux personnes dans le besoin un colis de fruits et légumes. Entre 300 et 500 kilos de marchandises sont ainsi redistribués chaque semaine.Dans la queue, un public très divers : retraités, familles, étudiants, personnes sans domicile fixe… Chacun repart avec des provisions pour trois jours. Aucun critère n’est requis des bénéficiaires. « Il n’y a pas d’abus, constate Jean-Loup Lemaire, conseiller de quartier à Wazemmes et cofondateur de l’association. Lorsqu’on en est à ce stade de pauvreté, on ne triche plus. »L’opération a permis aux personnes dans le besoin de retrouver un peu de dignité. Et de nouer des liens avec d’autres habitants du quartier. Elle a suscité une énorme mobilisation des bénévoles. Ils sont 350 à avoir répondu à l’appel de l’association, et la tente des glaneurs est ainsi devenue un lieu de convivialité.Florence Quille (à Lille)Internet : http://latentedesglaneurs.blogspot.com

Une idée pour agir

La croix
La croix © Radio France

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.