Une association parisienne fédère des artisans « récupérateurs » du monde entier et sensibilise à la gestion des déchets.

Sculptures en papier journal, cabas en bouteilles de plastique, petit miroir carré en boîte de sardine : dans l’atelier-boutique de l’association Débrouille Compagnie, rue de la Solidarité, à Paris (19e), les déchets de la vie quotidienne connaissent une nouvelle vie. Créée en 2002, l’association fonctionne comme une coopérative. Elle fédère des artisans et des artistes du monde entier qui créent, à partir de déchets, des objets utilitaires ou décoratifs.

« Ces arts et artisanats sont nés très souvent d’une nécessité économique plus qu’écologique, mais nous montrent à nous autres, vivant dans une société du “tout jetable”, que le déchet peut être une ressource », explique l’association. Fort de cette idée, les membres de l’équipe partent à la rencontre d’artisans et d’artistes en France, au Brésil, au Maroc et dans d’autres pays d’Afrique noire. Ils leur achètent, au prix de détail, des œuvres présentées ensuite dans la boutique ou lors de marchés, de salons et de festivals. « Le bénéfice de ces ventes est intégralement consacré à l’achat de nouvelles œuvres et à la recherche de nouveaux partenaires récupérateurs. »

La « Débrouille Cie » bénéficie notamment du soutien de la Mairie de Paris, de la Fondation de France et de la Fondation Danielle-Mitterrand. Pour modifier les comportements et promouvoir la réutilisation comme filière à part entière du système de gestion des déchets, elle propose aussi des ateliers, des animations, des formations et des expositions.

Les « Débrouillards », ainsi qu’ils se surnomment, rêvent désormais de se lancer dans un « tour du monde de la récup’» à bord d’un voilier. Pour continuer à découvrir et faire découvrir l’art de la récupération.

JEAN-BAPTISTE AZOU

Contact : 01.53.19.75.58. Site : www.debrouille.com

Une idée pour agir

La croix
La croix © Radio France

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.