Pour ses 10 ans, l’ensemble baroque offre un grand concert au profit de la Fondation Gustave-Roussy qui lutte contre le cancer. « Non seulement aucun musicien n’a hésité à abandonner son cachet au profit de la Fondation Gustave-Roussy, mais tous ont été enthousiastes. Directement ou non, de près ou de loin, toutes et tous sont concernés par la maladie », assure Emmanuelle Haïm, claveciniste, chef d’orchestre et fondatrice du Concert d’Astrée qui célébrera ses 10 ans lundi au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. En dédiant cette soirée de fête baroque à la lutte contre le cancer, les artistes – « même les plus doux rêveurs ou idéalistes » – manifestent leur engagement de citoyens. « Je suis persuadée que l’art peut incarner et véhiculer des idées comme la générosité, l’implication auprès de ceux qui souffrent », poursuit Emmanuelle Haïm. Créée en 2006, la Fondation Gustave-Roussy mène actuellement une campagne de collecte visant à réunir 10 millions d’euros au profit de traitements ciblés de la maladie, en fonction des caractéristiques génétiques de chaque patient. Ce 19 décembre à 20 heures, 25 chanteurs solistes dont Natalie Dessay et Philippe Jaroussky, Rolando Villazon et Anne Sofie von Otter, des dizaines d’instrumentistes et de choristes se retrouveront sur la scène parisienne qui a vu naître le Concert d’Astrée..."

par EMMANUELLE GIULIANI CONTACTS : 01.49.52.50.50 et www.theatrechampselysees.fr

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.