La 13e édition du Salon Emmaüs, qui s’ouvre dimanche à Paris, est l’occasion de se faire plaisir tout en se montrant généreux. Les curieux et les chineurs, les artistes, les charitables… tous doivent biffer dans leur agenda la date de dimanche prochain, le 24 juin. Car ce jour-là, la 13e édition du Salon Emmaüs prend ses quartiers au Parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. Les habitués savent qu’on y trouve de tout et que les affaires y sont bonnes : vélos et vêtements, canapés et cannes à pêche, livres et DVD, poupées et petits soldats, tablettes numériques et téléphones portables, robots mixeurs, centrifugeurs, autocuiseurs, aspirateurs… Il y en aura pour tous les goûts, et à des prix imbattables, sur plus de 17 000 m2. Acheter au Salon Emmaüs, c’est donc faire de bonnes affaires mais aussi multiplier les bonnes actions. C’est d’abord le moyen de soutenir les personnes en difficulté employées par les 150 communautés du mouvement fondé par l’abbé Pierre. C’est aussi participer au développement d’une consommation responsable, puisque tous les produits mis en vente ont été récupérés et remis à neuf. Chaque année, Emmaüs parvient à « redonner une seconde vie à 255 300 tonnes de produits collectés », rappelle l’association, qui incite les visiteurs à venir au salon avec leur ancien téléphone portable pour qu’il soit recyclé. Participer à cet immense bric-à-brac, c’est enfin faire preuve de solidarité avec les pays du Sud. Tous les fonds récoltés – vente des objets et prix d’entrée – seront en effet reversés aux communautés Emmaüs en Afrique. Depuis la première édition du Salon, en 2000, environ 1 700 000 € ont ainsi été collectés. SÉVERIN HUSSON Ouverture dimanche 24 juin, de 9 h 30 à 19 heures. Hall 2.1 Paris Expo Porte de Versailles. Participation solidaire de 3 €. Gratuit pour les chômeurs et les moins de 12 ans. CONTACT : www.emmaus-france.org

Une idée pour agir

«Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

La croix
La croix © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.