Des praticiens d’un hôpital privé à Suresnes forment bénévolement leurs collègues d’un hôpital dans le sud du Niger. Le Niger reste l’un des États les plus pauvres en infrastructures médicales. Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, le nombre de médecins est d’environ un pour 50 000 habitants soit cent fois moins qu’en France. Devant ces chiffres inquiétants, le docteur français Gilles Ravelo de Tovar, qui avait déjà travaillé en Afrique, a créé en 2009, avec des médecins et des professionnels de l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine), l’association « Aménagement de la promotion de la santé en Afrique » (APSA). Son but : soutenir la santé publique à l’hôpital de la ville de Zinder (sud du Niger), seul établissement public dans une région qui ne compte pas moins de 6 millions d’habitants. Un partenariat a été mis en place entre les deux hôpitaux. Le centre Foch apporte son aide pratique, son expertise médicale et ses ressources en formation. L’équivalent de 1,5 million d’euros de matériel médical a été fourni en nature au personnel nigérian par l’hôpital privé français. Par ailleurs, un autre partenariat a été conclu avec le centre hospitalier de Lagny (Seine-et-Marne), dont les compétences dans le domaine pédiatrique sont reconnues. Formée exclusivement de 50 adhérents bénévoles, l’APSA fournit des soins de pédiatrie, aide à la création d’un service biomédical et développe la télémédecine et le télédiagnostic. Des praticiens français se rendent sur place et animent des stages de formation pour leurs collègues africains. À eux ensuite de transmettre et de diffuser leurs techniques. « Le Nord aide le Sud mais, à terme, le Sud doit soutenir le Sud » souligne Gilles Ravelo de Tovar, président de l’APSA et ancien responsable de l’unité échographie-doppler de l’hôpital Foch. L’association, qui consacre 95 % de son budget à l’action sur le terrain, est à la recherche de nouveaux fonds pour élargir ses programmes à d’autres hôpitaux en Afrique de l’Ouest. DORINE VIALE CONTACT : APSA – 19, rue Vernier, 75007 Paris. Tél. : 06.30.83.75.28.

Courriel : helegil@noos.fr

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

La croix
La croix © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.