La croix
La croix © Radio France

Dans le Pas-de-Calais, des jeunes bénévoles apportent du dynamisme aux seniors qu’ils visitent chaque semaine . C’est en observant l’isolement de certaines personnes âgées que Monique Leprand a eu l’idée de créer en 2006 son association Sigma (Solidarité intergénérations pour le maintien de l’autonomie). Son action est simple : permettre à des personnes âgées de recevoir des visites de jeunes une fois par semaine. Grâce à des partenariats avec onze établissements scolaires du département du Pas-de-Calais, l’association recrute des bénévoles âgés de 16 à 18 ans, de la 3e à la terminale. Elle les forme en leur expliquant les conséquences physiques et psychologiques du vieillissement. Le jeune doit accomplir en binôme ses visites pendant toute une année scolaire, une fois par semaine, sur son temps personnel. Créer des liens entre les générations permet d’apporter du dynamisme aux seniors. Le rendez-vous hebdomadaire est très attendu et change leurs habitudes. La télévision est regardée différemment, car les sujets visionnés pourront être abordés plus tard. Une relation individuelle est tissée autour de discussions. L’échange se fait aussi dans le sens inverse, avec par exemple… une initiation aux textos. L’association ne rencontre aucune difficulté à recruter les jeunes – ils sont 160 cette année – car les établissements scolaires avec lesquels elle monte des projets informent positivement sur son action. Sigma possède même un agrément de l’académie pour intervenir comme complément d’action chez les jeunes. Au bout d’un an, ce sont de nouveaux lycéens qui viennent tenir compagnie aux personnes âgées. Ce renouvellement permet notamment de ne pas s’attacher trop. « Il ne faut pas que les jeunes remplacent les petits-enfants », avertit Monique Leprand. DELPHINE DAUVERGNE Contact : www.assosigma.fr/home

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.