L’association les Autos du cœur offre des véhicules d’occasion à des personnes ou des couples en difficulté financière.Cela fait maintenant six ans que Jacques Beaugé, fondateur de l’association les Autos du cœur à Amboise (Indre-et-Loire), se bat pour mettre gratuitement une voiture à la disposition de ceux qui en ont le plus besoin. Ce retraité de l’industrie automobile a vu trop de véhicules en bon état envoyés à la casse par des concessionnaires qui croient ainsi « assainir » le marché. Durant toute sa carrière, il a cherché un moyen de lutter contre ce gâchis « scandaleux ».Depuis la création de l’association en 2005, les bénéficiaires potentiels – ménages surendettés, jeunes, handicapés – ne manquent pas. Avec la crise, la demande touche désormais les travailleurs pauvres comme Chantal, une Bretonne de 50 ans qui, au volant de son AX, va pouvoir enfin « travailler à la campagne ». Là où les transports publics ont rebroussé chemin. « Tous les salariés n’ont pas d’horaires standards. Pour eux, la voiture n’est pas un luxe. C’est une question de survie et de dignité humaine », justifie Jacques Beaugé, qui laisse aux assistantes sociales et aux associations le soin de choisir ses « clients », auxquels il remettra les clés d’une auto « totalement révisée » après un contrôle technique scrupuleux.

CONTACT : 02.47.23.93.96

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.