Handicap International va distribuer 5 000 chaises roulantes, cannes, béquilles et déambulateurs pour les personnes handicapées des camps de réfugiés de Dadaab.Dans les immenses camps de toiles et de bâches du complexe de Dadaab, dans l’est du Kenya, il y a plusieurs sortes de réfugiés somaliens. Des enfants malnutris. Des personnes âgées chassées par la faim. Des anciens, installés là depuis de nombreuses années. Et puis les personnes handicapées, les blessés de la guerre, les enfants isolés sont particulièrement vulnérables.Ils seraient 20 000 dans ce cas sur les 450 000 habitants de Dadaab, d’après des estimations d’Handicap International. L’ONG a choisi de concentrer son action sur cette population. Pour certains, il s’agit de bénéficier d’une procédure d’enregistrement rapide auprès du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) qui donne accès aux distributions de nourriture, aux soins ou à l’éducation. Pour d’autres, il faut une aide à la mobilité.

Une idée pour agir

« Mettre en avant des projets, des initiatives qui changent le quotidien … en mieux ! »

En partenariat avec La Croix

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.