Ce jour-là, la star de la littérature jeunesse attend, inquiète et impatiente, sur le quai de la gare de Lyon, Georges avec qui elle tchattait sur un site internet. Elle, plutôt extravertie, lui, très timide. Enfin la vraie rencontre ! Elle sera explosive et sensuelle, le soir même à l’hôtel.

Susie Morgenstern et son amoureux
Susie Morgenstern et son amoureux © (Photo personnelle)

Je portais un manteau rose et une mèche rose dans les cheveux, mais à l’intérieur, j’étais verte !

C'est son gendre qui a poussé Susie Morgenstern à rompre un veuvage de 10 ans en l'inscrivant sur un site de rencontres. « Il me disait que j’étais encore potable. Je me suis décrite comme une héroïne de Woody Allen ! » 

J’avais déjà eu un grand amour dans ma vie. Là,  j'attendais un compagnon et du sexe.  

Après plusieurs échanges écrits où Susie, 59 ans, et Georges, 73 ans, se racontent tout de leurs vies respectives et de leurs attentes, ils décident de passer le pas de la vraie rencontre. « Georges était très grand dans son imper années 30, avec des oreilles décollées, le regard fuyant. Il faisait son âge, pas une minute de moins ! » 

Je lui ai dit qu’on était trop vieux pour se faire la cour ! 

Il est tard. Georges a réservé une chambre d’hôtel. A la question du réceptionniste : « chambre simple ou double ? », Susie répond spontanément : « simple ». « Dans l’ascenseur, on aurait dit que Georges se rendait à son exécution ! ». 

Une fois dans la chambre : 

J’ai sans doute fait la chose la plus inattendue, et la plus intelligente de ma vie : je l’ai poussé sur le lit. […] Ce fut une bonne victime consentante !

Refaire l’amour c’est comme respirer à nouveau, comme un vrai bain chaud. Une seconde naissance. 

Puis ensuite, est venu le temps de l’apprivoisement réciproque. La découverte du lieu de vie puis de la famille de chacun. «  Le « prince » Georges passe toutes les épreuves avec succès. 

De cette rencontre de 2007 qui a changé leur vie, Susie Morgenstern et son nouvel amoureux Georges Rosenfeld, ont écrit livre à quatre mains – Fleurs Tardives - où chacun, à son tour, raconte sa version de la rencontre et des étapes qui ont suivi.  

« Le cancer rose » de Susie

Quelques années plus tard, Susie Morgenstern tombe malade : un cancer de stade 4. L’écrivaine en fera aussi un livre : « Accroche-toi ». L’histoire d’une grand-mère qui apprend qu’elle est atteinte d’un cancer avancé et que ses chances de guérison ne sont pas excellentes. Une grand-mère sûre de vivre une expérience inédite. Une grand-mère à l’écoute des histoires de chacun pendant les longues séances de chimio ou durant les visites des infirmières. Une grand-mère positive, jamais plaintive et qui ressemble à Susie. 

On en a parlé : 

Les livres de Susie Morgenstern : 

Le site de Susie Morgenstern, c'est ici 

Sur la page du site de l'Ecole des Loisirs : Lettres d'amour de 0 à 10 ; Un jour mon prince grattera 

Retrouvez Susie Morgenstern le jeudi 13 décembre 2018 à 18h dans le 13ème arrondissement de Paris à la Bibliothèque Nationale de France pour une conférence des Visiteurs du Soir qui propose une rencontre avec les acteurs de la littérature pour la jeunesse.

Vous avez pu entendre les morceaux suivants : 

  • "My Moon My Man" de Feist (2007)
  • "Les Nuits d'une Demoiselle Année" de Colette Renard (1963) 
  • "Something Beautiful" de William Z Villain (2018)
  • "Le Temps est bon" d’Isabelle Pierre remixé par Degiheugi

Les références du générique de l'émission :

"Le Temps est bon" d’Isabelle Pierre remixé par Degiheugi 

Les invités
Les références
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.