Quelques semaines après que Monique Chemillier-Gendreau a publié un texte fort et engagé pour réfléchir à l'idée de communauté internationale dans le monde de demain, nous vous proposons la rediffusion de sa "Journée particulière". Pour la juriste, spécialiste du droit international, tout commença en août 1946.

Monique Chemillier-Gendreau est juriste, spécialiste du droit international
Monique Chemillier-Gendreau est juriste, spécialiste du droit international © Getty / Phil Roeder

"Vers des jours heureux..." C'est le titre du texte un peu fou que Monique Chemillier-Gendreau a publié sur le site Mediapart au 37ème jour du confinement. Monique Chemillier-Gendreau espère que ses idées, jetées sur le papier, porteront leurs fruits.

Comme à son habitude, la juriste, spécialiste du droit international, ouvre le débat. Que ferons-nous de cette crise que nous traversons ? De la fraternité ? Nous penserons-nous enfin comme une communauté d'humain·e·s ? Une communauté de destin ?

Professeure émérite de droit public et de sciences politiques, spécialiste de la théorie de l'État, Monique Chemillier-Gendreau reste fidèle à ses convictions et à ses engagements. Cette pandémie pourrait être l'occasion d'instaurer une véritable justice internationale.

Dans Une journée particulière, le 20 octobre 2019, la juriste expliquait notamment les verrous qui empêchent de fonctionner les organisations internationales et revenait, pour raconter son parcours et sa carrière, sur un jour du mois d'août 1946. 

Rediffusion de l'émission du dimanche 23 septembre 2018

►►► retrouver toutes les informations relatives à cette émission

Le générique de l'émission

Isabelle Pierre, "Le temps est bon" (1971), remixé par Degiheugi, 2012

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.