Pour "Une journée particulière", Coline Serreau se souvient du jour de la sortie en salles de son film "La Belle Verte" et de la façon dont il a été limogé par la critique. L'actrice et réalisatrice, au micro de Zoé Varier, se raconte : sa carrière, ses réussites et ses échecs, ses convictions et, surtout, sa colère.

Coline Serreau était à la fois actrice principale, scénariste et réalisatrice du film 'La Belle Verte", sorti en 1996
Coline Serreau était à la fois actrice principale, scénariste et réalisatrice du film 'La Belle Verte", sorti en 1996 © Getty / Étienne George / Sygma

Le dimanche 22 mars, quelques jours après le début du confinement en France, Coline Serreau écrivait et publiait un texte fort et engagé, titré "Le monde qui marchait sur la tête est en train de remettre ses idées à l'endroit". Deux jours plus tard, invitée par téléphone à témoigner sur France Inter dans l'émission d'Ali Rebeihi, Grand bien vous fasse, l'actrice et réalisatrice expliquait ne pas vouloir parler d'elle-même ni des conditions de son confinement, mais profitait du temps d'antenne qui lui était offert pour exprimer son ressenti et, surtout, son ressentiment quant à la situation mondiale actuelle. « Nous sommes une humanité tellement malade », voilà la formule retenue pour résumer ce coup de gueule, massivement partagée sur les réseaux sociaux.

Une saine colère qui ne date pas d'hier

Coline Serreau n'a toutefois pas attendu le coronavirus, la crise sanitaire et le confinement pour être en colère.

Coline Serreau, vous êtes cinéaste, scénariste, comédienne... et révoltée.

Voilà comment Zoé Varier la présentait sur France Inter le 1er septembre 2019. Invitée pour le premier numéro d'Une journée particulière après l'été et étant ainsi la marraine de la nouvelle saison de l'émission, Coline Serreau avait choisi de se raconter avec rigueur et convictions, en gardant chevillés au corps et au discours, sa révolte et sa conscience politique. Environnement et pollution, lien social et individualisme, capitalisme et révolution, résilience, soin, solidarité... Ses mots d'hier prennent aujourd'hui un écho singulier.

C'est pourquoi nous proposons ce dimanche la rediffusion de sa Journée particulière.

Pour aller plus loin

Rediffusion de l'émission du dimanche 1er septembre 2019

►►► retrouvez toutes les informations relatives à cette émission

Le générique de l'émission

Isabelle Pierre, "Le temps est bon" (1971), remixé par Degiheugi, 2012

Les invités
  • Coline SerreauActrice, réalisatrice, scénariste, compositrice et cheffe de chœur française
Les références
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.