C'était le 7 juin 2002. Ce jour_là Riad Sattouf touchait ce rêve du doigt en signant son tout premier contrat d'auteur de BD pour "les pauvres aventures de Jérémy". Avec Zoé Varier il évoque, entre autre, cette journée où, se souvient-il, il portait une veste très moche achetée pour l'occasion

Riad Sattouf
Riad Sattouf © Getty

Chères auditrices et auditeurs confinés,

Si j'ai choisi de vous faire entendre à nouveau la journée particulière de Riad Sattouf c'est parce que je garde un souvenir heureux de cette heure de radio. Heureux et joyeux. Nous avons beaucoup ri ensemble. Riad Sattouf est un observateur extraordinaire. 

Je crois qu'il pratique une sociologie singulière, bien à lui, il nous croque, il nous dessine mais il a aussi l'oreille fine. Très fine. Il entend tout. 

Attentif à la langue de chacun, linguiste un peu fou, il a des talents d'imitateur inouïs. J'espère que vous aurez autant de plaisir à l'écouter que j'ai eu à le rencontrer.

Zoé

►►► retrouvez toutes les infos sur cette émission

LIRE | Bande dessinée : Que lire au temps du coronavirus ? Dix BD (et plus) pour tenir un confinement

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.