L'écrivain Timothée de Fombelle se souvient de l'événement qui, au cours de l'été 1986, a précipité la fin de son enfance et son entrée dans l'âge adulte. C'est par ailleurs à la fin de ce même été 1986 qu'il se rend pour la première fois dans les forts de l'esclavage au Ghana, où a germé l'idée de son dernier roman.

'Alma - Le vent se lève', de Timothée de Fombelle, premier volet d'une trilogie en cours d'écriture, a paru chez Gallimard Jeunesse
'Alma - Le vent se lève', de Timothée de Fombelle, premier volet d'une trilogie en cours d'écriture, a paru chez Gallimard Jeunesse © Chloé Vollmer-Lo / Gallimard

Pour la première émission inédite depuis le 15 mars 2020, Zoé Varier reçoit l'écrivain de littérature jeunesse Timothée de Fombelle, qui vient de publier Alma - Le vent se lève, aux éditions Gallimard Jeunesse. Comme pour faire durer encore un peu les vacances, en cette fin du mois d'août, celui qui dit « faire semblant d'être devenu grand » a choisi de se remémorer un jour de l'été 1986 au cours duquel, alors qu'il était âgé de 13 ans, il a quitté le monde de l'enfance.

Une histoire de vacances

La scène se passe dans une maison de famille sur une petite île au milieu de la Sèvre nantaise, département des Deux-Sèvres. Timothée de Fombelle y passe ses vacances avec ses cousines et cousins. Les étés sont interminables.

Tout cela est un immense territoire pour les chevaux échappés qu'on était. C'était un moment infini et c'est cela qui est beau dans l'enfance : on ne voit pas de l'autre côté de l'été.

Timothée de Fombelle, enfant, dans la maison de vacances familiale
Timothée de Fombelle, enfant, dans la maison de vacances familiale / Photographie personnelle de Timothée de Fombelle

Au cours de cet été 1986, son grand-père le convoque dans son bureau et lui demande un service. Comme le jeune Timothée fait déjà preuve d'un certain talent d'écriture, son grand-père lui demande de rédiger un texte à l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de son meilleur ami, Coco. Lui-même ne s'en sentait plus capable.

J'ai senti que cette demande était un passage pour moi, mais aussi un passage pour lui. [...] Il y avait quelque chose de vertigineux et, surtout, tout à coup, il y avait un aveu de faiblesse [de la part de] ce grand homme qu'il était pour moi, cette référence absolue. Cette fragilité était un cadeau et un vertige.

La naissance d'Alma

L'été 1986 est aussi, pour Timothée de Fombelle, celui du premier émoi amoureux, qui prendra la forme d'un malaise vagal. Mais, surtout, il s'agit de l'été qui précède le grand voyage, celui qui le conduira en Afrique où il vivra deux ans. En 1986, ainsi, il visite les forts de l'esclavage au Ghana. Le choc est immense.

Je ne savais rien de l'esclavage. On est entré·e·s dans ces forts et c'est comme s'ils avaient été abandonnés la veille.

C'est là, il y a 34 ans, qu'a germé l'idée d'Alma, le personnage principal qui donne son nom à la nouvelle trilogie de Timothée de Fombelle et dont le premier volume, Alma - Le vent se lève, a paru au printemps dernier.

On dit "esclavage", on dit des chiffres, mais ce sont des êtres, des vies individuelles les unes à côté des autres et ce sont autant de tragédies qu'il y a de personnes. C'est cela que j'ai compris ce jour-là : que des êtres humains étaient passés par là.

Bibliographie de Timothée de Fombelle

  • Alma - Le vent se lève, illustré par François Place, Gallimard Jeunesse, 2020
  • Le jour où je serai grande - Une histoire de Poucette, photographies de Marie Liesse, Gallimard Jeunesse, 2020
  • Quelqu'un m'attend derrière la neige, illustré par Thomas Campi, Gallimard Jeunesse, 2019
  • Capitaine Rosalie, illustré par Isabelle Arsenault, Gallimard Jeunesse, 2018
  • Neverland, L'Iconoclaste, 2017
  • La Bulle, illustré par Eloïse Scherrer, Gallimard Jeunesse, 2015
  • Le Livre de Perle, Gallimard Jeunesse, 2014
  • Victoria rêve, illustré par François Place, Gallimard Jeunesse, 2012
  • Vango, Vol. 2. Un prince sans royaume, Gallimard Jeunesse, 2011
  • Vango, Vol. 1. Entre ciel et terre, Gallimard Jeunesse, 2010
  • Tobie Lolness, Vol. 2. Les yeux d'Elisha, illustré par François Place, Gallimard Jeunesse, 2007
  • Tobie Lolness, Vol. 1. La vie suspendue, illustré par François Place, Gallimard Jeunesse, 2006

La programmation musicale du jour

  • The Cure, "In Between Days", 1985
  • Skip James, "Hard Times Killing Floor Blues", 1965
  • Rodolphe Burger, "Le Chant des pistes", 2020

Le générique de l'émission

Isabelle Pierre, "Le temps est bon" (1971), remixé par Degiheugi, 2012

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.