C’est un métier déconsidéré, méconnu aussi, parfois dangereux - l’une d’elle a été tuée en mai dernier dans le cadre de ses fonctions- celui des assistantes sociales. À Trappes, rencontre avec plusieurs d'entre elles, au quotidien marqué par la crise

À Trappes, les assistantes sociales sont débordées
À Trappes, les assistantes sociales sont débordées © Radio France / Mathilde Dehimi

Florence a travaillé près de trente ans comme assistante sociale à Trappes. Elle a vu passer plusieurs générations d’une même famille qu’elle suit pendant des mois ou des années.  

Il y a de bons et de mauvais moments mais quand, après des mois à relancer les démarches, elle obtient enfin les droits à la retraite pour un bénéficiaire, Florence ne boude pas son plaisir... 

L'équipe