On se glisse pour ce numéro dans les chaussures d’Antony Gautier, arbitre de foot de ligue 1 et maître de conférence en mathématiques. En plus de tout cela, il a été élu maire de sa commune dans le Nord, en juin dernier. Antoine Giniaux l'a suivi dans son quotidien bien rempli.

Le foot, les maths et la mairie : le théorème d'Antony Gautier
Le foot, les maths et la mairie : le théorème d'Antony Gautier © Radio France / Antoine Giniaux

C’est sur la pelouse du terrain de football de Bailleul, à la frontière belge, qu’il a donné rendez vous à notre reporter. Parce que c’est là que commencent toutes ses journées. Avant d’aller à la mairie, échauffement et entraînement obligatoire.

J'ai commencé le football à 8 ans au sporting club de Bailleul. A l'époque c'était un terrain en schiste. J'étais gardien de but donc je plongeais sur des cailloux ! Le jour où je n'aurais plus de plaisir, je n'aurai aucune difficulté à un terme à ma carrière.

La volonté inébranlable de prendre des décisions justes et le sens des responsabilités

Ce sont les deux moteurs qui guident Antony Gautier à la fois dans son activité d'arbitre et dans celle de maire.

Des décisions, il a fallu en prendre, ces dernières semaines, à la mairie de Bailleul. Sa petite ville de 15.000 habitants est l’une des plus endettées de France. Un travail colossal, et des économies à faire, pour remonter la pente...  

On imaginait pas un tel niveau d'irresponsabilité. Aujourd'hui on est dans une situation budgétaire catastrophique : il y a 1 million d'euros de factures engagées en 2019 qui n'ont pas pu être payées faute de crédits suffisants, et qui, forcément, vont se rattacher au budget 2020. On est dans un situation qui a rarement été vécue en France.

Antony Gautier est un capitaine de navire déterminé et imperturbable. Derrière tout cela, il y a une sérieuse dose de calcul, d’analyse et de réflexion. Chez lui rien, n’est laissé au hasard, que ce soient des règles du jeu pour le foot, des règles d’urbanisme, ou des règles de trois. Car on aurait tendance à l’oublier en le voyant avec ses crampons ou son écharpe de maire, mais il est aussi mathématicien : thésard, et prof à l’université.

Entre l'engagement politique, l'activité sportive et la vie de père de famille, j'ai fait le choix de mettre entre parenthèse ma carrière à l'université pour être plus présent pour ma famille. 

Statistiques des modèles ARMA: c'est le sujet de la thèse d'Antony Gautier en 2004 : l'analyse d'une suite de données et la mise en place d'un modèle permettant de faire des prévisions les plus fiables possibles.

Je suis très carthésien : quand on est maire ou arbitre, il faut savoir où on veut aller, avec des règles qu'il faut respecter. 

Rien ne prédestinait Antony Gautier à arbitrer en ligue 1 : ses débuts, c'était avec son père qui arbitrait déjà des matchs. A 12 ans, le jeune Antony joue les assistants. 

Rien ne le prédestinait non plus à la mairie de Bailleul : son engagement, il le revendique d'abord comme un engagement citoyen.

Ce sont les opportunités qui se sont créées au fur et à mesure, et qui m'ont amené vers les responsabilités qui sont les miennes aujourd’hui.

Antony Gautier, maire de Bailleul, dans son bureau à l'Hôtel de Ville
Antony Gautier, maire de Bailleul, dans son bureau à l'Hôtel de Ville © Radio France / Antoine Giniaux

Le coup d'accélérateur en politique est arrivé quand Martine Aubry, la maire de Lille l’a repéré en 2014 et lui a demandé d’être adjoint aux sports

Mais son engagement a commencé un peu plus tôt, au début des années 2000, en 2002 très précisément, au moment où il voit s’afficher les résultats de l’élection présidentielle à la télévision.

Jean-Marie Le Pen est au second tour : c'est l'électro choc. Dans les Hauts de France, le Rassemblement National a fait de très bons scores aux dernières élections régionales et Antony Gautier est convaincu que les valeurs portées par le parti de Marine Le Pen ne sont pas compatibles avec celles de tolérance et de justice sociale de la République. C'est ce qui motive son adhésion au PS en 2012. Deux ans après, il jette le tablier, ne se reconnaissant pas dans le fonctionnement d'un parti.

J'ai beaucoup appris sur les vicissitudes de l'être humain. L'engagement politique est total mais il a des aspects qui m'interpellent. Parfois, les règles ne sont pas toujours respectées.

C'est pour cela que c'est en homme libre et sans étiquette qu'il se présente, accompagné de Bailleulois de tous bords politiques, aux dernières élections municipales, avec un projet citoyen, portant ses valeurs : la tolérance, l'écologie.

Et l’engagement citoyen, pour lui, passe avant tout par l’école. Ce jour-là, à son agenda, c'est distribution de dictionnaires aux enfants des écoles de la commune. Car le goût de l'école, de l'apprentissage et de l'effort, c'est une des valeurs cardinales du maire, une valeur qu'il souhaite transmettre aux jeunes Bailleulois. 

Antony Gautier, maire de Bailleul dans les Hauts-de-France, distribue des dictionnaires aux élèves de l'école Saint Amand
Antony Gautier, maire de Bailleul dans les Hauts-de-France, distribue des dictionnaires aux élèves de l'école Saint Amand © Radio France / Antoine Giniaux
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.