Comme beaucoup d'épidémiologistes, Dominique Costagliola est actuellement sur le front de l'épidémie de coronavirus dont elle cherche à améliorer la prévention. Elle est également reconnue pour ses travaux sur le VIH.

Dominique Costagliola, épidémiologiste à l'INSERM épidémiologiste, biostatisticienne, directrice adjointe de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique dans le Grand entretien de France Inter le 23 novembre 2020.
Dominique Costagliola, épidémiologiste à l'INSERM épidémiologiste, biostatisticienne, directrice adjointe de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique dans le Grand entretien de France Inter le 23 novembre 2020. © Capture d'écran/Dailymotion/France Inter

Grande spécialiste du virus du sida, c’est grâce à ses recherches dans le domaine que l’épidémiologiste Dominique Costagliola s’est faite connaître. Ses travaux ont notamment permis de mieux comprendre certains paramètres du VIH (incidence, modalités de la transmission mère-enfant, temps d’incubation) ou encore d'améliorer la prévention de l’infection et les stratégies de traitements antirétroviraux. Elle a reçu pour l’ensemble de cette œuvre le prix Recherche de l’Inserm en 2013.

Ce sont ses compétences d’épidémiologistes qui l’ont conduite à être appelée dès janvier 2020 à participer au comité scientifique de l’Inserm dédié à la Covid-19. Au même moment, des chercheurs de son laboratoire, l’iPLESP, proposent un modèle pour estimer le risque d’importation de l’épidémie en Europe. Aujourd’hui, la chercheuse fait le lien entre la recherche menée sur le VIH et celle sur la Covid-19, et milite pour que, tout comme la première, la seconde se focalise davantage sur la prévention de l’infection et pas seulement sur ses traitements. 

Épidémiologiste et biostatisticienne, Dominique Costagliola est directrice adjointe de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique. Elle travaille depuis près de quarante ans à l’Inserm, qu'elle a rejoint en 1982. L’Institut l’a choisie en 2020 pour la remise de son Grand Prix, lequel la récompense pour son travail sur la Covid-19 mais aussi pour l’ensemble de son œuvre.

Également au programme de cette émission 

  • Un reportage de Solène le Hen auprès des soignants de l’EHPAD maison St Jean à Lille.
  • Un reportage de Sébastien Germain au service de réanimation de l’hôpital Pasteur de Nice.
  • L’actualité de la semaine mixée par Anne-Cécile Perrin.
  • Les Bonnes ondes de Sandrine Oudin sont à Dunkerque, où confiné ne rime pas nécessairement avec résigné et déprimé.

Programmation musicale

Andrea-Laszlo de Simone - Dal Giorno in cui sei nato tu

Les invités
Programmation musicale
L'équipe