La sociologue Anne Muxel travaille depuis longtemps sur la jeunesse. Elle vient de publier avec Olivier Galland "La Tentation radicale", une enquête menée auprès de plusieurs milliers de lycéens sur la radicalité religieuse et politique.

Anne Muxel est sociologue et politologue, directrice de recherche au CNRS-Cevipof, elle est spécialiste des questions touchant à la transmission des valeurs et idées politiques au sein de la famille. Elle a aussi beaucoup travaillé sur la façon dont les jeunes forgent leurs opinions politiques, et sur l’importance de la transmission des idées entre générations. 

Le livre "La Tentation radicale" co-écrit avec Olivier Galland (PUF) est une enquête menée auprès de 7000 lycéens de plusieurs régions afin de comprendre pourquoi une partie des élèves ne se sont pas sentis concernés lors des minutes de silence qui ont suivi les attentats.
Elle montre que la radicalité religieuse est un critère essentiel pour expliquer l’attitude de certains jeunes, même si ce n’est pas le seul…

On évoque aussi avec notre invitée les autres formes de radicalité, notamment politique; au moment où les occupations d’universités se multiplient. 

Egalement au sommaire de cette émission :

-l’actualité de la semaine, à forte dominante politico-sociale avec une grève qui s’installe à la SNCF…

- un reportage de Thomas Chauvineau (qui avait été diffusée il y a 1 an dans l'émission "Grand bien vous fasse" de Ali Rebehi) avec des lycéens de Roubaix. Ils évoquent la théorie du complot. 

- un reportage de Célia Quilleret à l'Universite Paris 1 Panthéon Sorbonne qui est bloquée par les étudiants

- Et les Bonnes Ondes de Sandrine Oudin sur la dictée géante qui a eu lieu samedi dernier au Stade de France, organisée Rachid Santaki, Elle a pour vocation de favoriser le vivre ensemble à travers ce que nous avons en commun, au-delà de nos différences, à savoir la langue française. 

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.