Le 21 mai 2020, fête de l’Ascension, une femme se porte publiquement candidate à l’archevêché de Lyon, laissé vacant par la démission du cardinal Barbarin. Notre invitée est Anne Soupa, théologienne, autrice du livre "Pour l'amour de dieu", paru chez Albin-Michel.

Anne Soupa, théologienne, candidate au siège d'archevêque de Lyon, autrice de "Pour l'amour de dieu", (à paraître chez Albin Michel) le 29 mai 2020 dans l'église de Vallouise, au sud des Alpes françaises.
Anne Soupa, théologienne, candidate au siège d'archevêque de Lyon, autrice de "Pour l'amour de dieu", (à paraître chez Albin Michel) le 29 mai 2020 dans l'église de Vallouise, au sud des Alpes françaises. © AFP / OLIVIER CHASSIGNOLE

Une semaine en France avec à nos côtés, une femme qui a décidé de s’attaquer à l’un des bastions machistes les mieux gardés : l’Eglise catholique. Voilà des années que la théologienne, écrivaine et journaliste Anne Soupa multiplie les actions pour faire entendre la voix des femmes au sein de l’Eglise.
Elle s'est déclarée candidate au poste d’archevêque de Lyon au printemps dernier, après la démission de Philippe Barbarin, au printemps dernier.
Elle s’en explique aujourd’hui dans un livre intitulé « Pour l’amour de Dieu » publié chez Albin Michel.

Anne Soupa a co-fondé le Comité de la Jupe, avec Christine Pedotti, une association visant à promouvoir la place des femmes dans l'Eglise catholique. Elle a aussi organisé le premier conclave féminin en 2013 et réclamé la décanonisation de Jean Paul II l’an dernier.
 

Egalement au sommaire de l'émission : 

- Le Mix sonore de l'actualité

- Les bonnes ondes de Sandrine Oudin, ce soir un reportage sur des religieuses qui font la quête grâce à un clip pour financer l’aménagement de leur couvent.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.