Pendant 50 ans, Plantu a croqué le dessin quotidien publié en Une du "Monde". Il prend désormais sa retraite mais il a supervisé sa succession : ce sont les dessinateurs de "Cartooning for peace", l'association qu'il a fondé, qui reprennent le flambeau.

Portrait du dessinateur de presse, caricaturiste et sculpteur Plantu le 4 mai 2017 à Paris.
Portrait du dessinateur de presse, caricaturiste et sculpteur Plantu le 4 mai 2017 à Paris. © AFP / Joël Saget

Cela fait un peu plus d'une semaine que les illustrations de Plantu ont disparu en Une du "Monde". Ses dessins se comptent en dizaines de milliers : cela faisait près de cinquante ans que ses souris, ses banquiers à cigares et ses jolies Marianne agrémentaient la première page du quotidien. Sa célèbre colombe a même orné la façade de l’immeuble du boulevard Blanqui qui en a abrité les locaux entre 2004 et 2020. 

Les dessinateurs de l'association "Cartooning for peace" assurent sa relève. Le quotidien privilégie la continuité : c'est Plantu qui a fondé l'association avec le secrétaire général de l'ONU de l'époque, Koffi Annan, en 2006. Elle vise à promouvoir la liberté d'expression des dessinateurs de presse à travers le monde. Elle en compte 250 parmi ses membres, originaires de plus de 52 pays. Ils se relaieront pour assurer le dessin quotidien, qui traitera désormais d'actualité internationale.

C'est à 18 ans, en 1969, que Plantu publie son premier dessin dans La Vie du rail. En 1972, il commence à travailler pour "Le Monde" qui édite son premier dessin en Une en 1978. À partir de 1982, il illustre la Une tous les samedis avant de le faire tous les jours dès 1985.

Il a publié "l'Année de Plantu 2020 - Etat d'urgence" (Calmann Levy) en octobre dernier. 

Et à paraître le 12 mai prochain : "Africa" de Plantu et "Cartooning for peace", (Calmann Levy), un livre qui réunit les plus grands dessinateurs et dessinatrices de presse issus de tous les horizons du continent africain et qui luttent dans leurs pays respectifs pour la liberté de la presse.

Également au programme de cette émission 

  • L'actualité de la semaine, mixée par Anne-Cécile Perrin
  • Les Bonnes ondes de Sandrine Oudin sont avec les BTP, le groupe de musique des "Brailleurs de Tubes Populaires".

Programmation musicale 

Gal Costa et Rodrigo Amarante - Avarandado 

Les invités
  • PlantuDessinateur de presse et caricaturiste
Programmation musicale
  • Gal Costa, Rodrigo AmaranteAvarandado (Feat. Rodrigo Amarante)2021
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.