Nous accueillons l'écrivain et cinéaste Gérard Mordillat qui a vécu son enfance entre Belleville et Ménilmontant. Chez lui, on lisait "L'Huma" ; il est resté ensuite un compagnon de route du parti communiste. En direct de la Fête de l'Humanité, il évoque son dernier film "Mélancolie ouvrière".

Gérard Mordillat à Paris en 2015
Gérard Mordillat à Paris en 2015 © AFP / Joël Saget

Une semaine en France en direct de la fête de l’Humanité avec à nos côtés un homme, Gérard Mordillat, romancier et cinéaste, qui depuis près de 50 ans tente de faire entendre celles et ceux qui n’ont pas voix au chapitre. Il est né dans un milieu populaire, a été ouvrier imprimeur après avoir quitté l'école. Puis il a écrit des poèmes, rencontré Roberto Rossellini avec qui il a appris le métier de scénariste, a été responsable de la rubrique "livre" de Libération . Il s'est aussi intéressé à Jésus, à la Bible, avec la série documentaire « Corpus Christi » réalisée avec Jérôme Prieur.  

Il  a réalisé cette année « Mélancolie  ouvrière », un film consacré à Lucie Baud, une syndicaliste inconnue que l’historienne Michelle Perrot, historienne a fait sortir de l’ombre 100 ans après sa mort. 

Gérard Mordillat nous dira pourquoi il a tenu à lui redonner vie à l’écran….

Avec lui, on parlera aussi de l’actualité de la semaine, une actualité très politique qui, on l’imagine ne l’a pas laissé indifférent….
On parlera aussi du plan de lutte contre la pauvreté présenté hier par Emmanuel Macron……
Ce sera d’ailleurs l’occasion d’entendre à ce sujet un reportage de Valérie Dejean de France-Bleu Périgord

Egalement au sommaire de cette émission, les "bonnes ondes" de Sandrine Oudin : nous irons dans le Nord où des enfants se mobilisent pour ceux qui sont dans le besoin…
 

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.