Alors que s’ouvre le salon du livre et que débute demain la semaine de la langue française et de la francophonie, notre invitée est Danièle Sallenave, membre de l'Académie française, elle a fait partie de la Commission qui a donné son feu vert à la féminisation des noms de métiers.

Daniele Sallenave à Paris en avril 2018
Daniele Sallenave à Paris en avril 2018 © AFP / Miguel Medina

Nous recevons Danièle Sallenave, écrivaine, académicienne. Elle a eu plusieurs vies, elle a été tour à tour professeure, normalienne, chroniqueuse, voyageuse, universitaire, traductrice... Son dernier livre "L'églantine et le muguet" est publié chez Gallimard. 

Elle fait partie de la Commission de l’Académie Française qui vient de déclarer qu’il n’y avait aucun obstacle de principe à la féminisation des noms de métiers et de professions…Dans ce rapport il est écrit que « que l’usage n’ait pas encore intégré les évolutions de la société révèle incontestablement un décalage entre la langue et les mœurs ». 

Egalement au programme : le mix de l'actualité, un reportage de Rémi Brancato sur la fin du grand débat national qui se termine officiellement aujourd’hui, il est allé à Saint -Briac près de St Malo; et les Bonnes Ondes de Sandrine Oudin : ce soir, la deuxième vie des poules pondeuses les plus âgées, celles qu’on appelle les « poules réformées ». L’association « Poules pour tous » leur offre une deuxième vie plutôt que de finir dans une casserole. 

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.