Rencontre avec Israël Nisand, gynécologue, obstétricien, chef du département de gynécologie obstétrique au CHU de Strasbourg. Au lendemain d'une journée d'action pour l'hôpital public, nous revenons avec lui sur l'actualité, et son parcours.

Professeur Israël Nisand, gynécologue, obstétricien, chef du département de gynécologie obstétrique au CHU de Strasbourg.
Professeur Israël Nisand, gynécologue, obstétricien, chef du département de gynécologie obstétrique au CHU de Strasbourg. © Maxppp / Dominique GUTEKUNST/PHOTOPQR/L'ALSACE

Le professeur Israël Nisand, gynécologue, obstétricien, est spécialiste du diagnostic prénatal, de l’IVG, de la procréation médicalement assistée, des questions de bioéthique et d’éthique médicale…

Avec lui nous parlons de la situation de l’hôpital en général et des maternités en particulier au lendemain d’une nouvelle journée d’action des personnels des hôpitaux. 

 L

es dégâts ne sont pas seulement matériels. Ce sont des dégâts sur le sens, le courage des équipes, et la motivation. Je crains qu’il y ait de l’irréversible dans ce qui est en train de se faire »

« 

On ne peut pas réparer en quelques mois des erreurs de philosophie qui règnent depuis plus de trente ans. »

Il est question également avec lui des violences faites aux femmes, de la PMA : en mars 2016, il signe une tribune dans le Monde avec cent-trente médecins et biologistes qui reconnaissent avoir aidé des couples homosexuels à avoir des enfants en infraction avec la loi et s'engage pour l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à ces mêmes couples

Il sera question aussi de l'éducation à la sexualité car cela fait 25 ans qu'il fait de l'information dans les collèges et les lycées pour lutter contre les dégâts causés par les images pornographiques sur les jeunes. Il est allé dans des centaines d’établissements avec son  programme "Info Ados", et il est le co'-auteur avec Brigitte Letombe etSophie Marinopoulosde "Et si on parlait de sexe à nos ados" 'Odile Jacob, 2012). 

Nous revenons aussi sur son parcours, sur les grandes étapes de sa carrière : né en 1950 en Israël, arrivé à 3 ans à Strasbourg, son père était l'un des fondateurs du Planning familial. Il devient Professeur de gynécologie-obstétrique en 1991, d’abord à Paris puis à Strasbourg. Il a été le coauteur d’un rapport sur l’IVG dans le cadre de la révision de la loi en 2001. Il est le chef du département de gynécologie-obstétrique des Hôpitaux universitaires de Strasbourg depuis 2005. Il est l’initiateur et co-fondateur en 2009 du Forum Européen de Bioéthique.

Il est aujourd'hui président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français.

Les invités
  • Israël Nisandprofesseur de gynécologie obstétrique à l'université de Strasbourg
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.