Le philosophe Michaël Foessel est notre invité, il vient de publier "Récidive" (PUF) : dans ce livre, il fait un détour par l'année 1938, pour mener une réflexion sur notre présent et en faire un diagnostic.

Michaël Foessel est professeur de philosophie à Polytechnique, il a publié des ouvrages sur des sujets très divers :
sur la nuit, dans « La Nuit, vivre sans témoin » (Autrement),  la consolation, l’intime, les questions sécuritaires.

Dans son dernier livre "Récidive" (PUF), il est question de l’année 1938, mais où les réflexions sur la montée des populismes sont bien actuelles. Il s’interroge sur la solidité de nos démocraties quand elles rétrécissent sous le poids des lois sécuritaires et des renoncements sociaux. Il écrit « en 38, j’ai rencontré des logiques, des discours, des urgences économiques ou des pratiques institutionnelles qui m’ont instruit sur ce que nous vivons aujourd’hui »…

Son livre "Après la fin du monde"vient de paraître en poche aux éditions Points. 

Egalement au sommaire de cette émission, le résumé sonore de la semaine dans le Mix de l'actualité, les Bonnes Ondes de Sandrine Oudin : ce soir, un coiffeur qui va à la rencontre des sans-abris et qui leur offre une coupe de cheveux dans la rue
 

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Une Semaine en France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.