Son travail porte essentiellement sur lesévolutions des milieux populaires. La France des Belhoumi : Portraits de famille, son dernier livre, raconte l’histoire d’une fratrie de huit enfants d’origine algérienne installée dans un quartier HLM depuis 1977. Stéphane Beaud retrace leur destin et il est notre invité

Retour sur la condition ouvrière, 80 % au bac et après ?, une génération sacrifiée, sorti l’an passé, et aujourd’hui : La France des Belhoumi : Portraits de famille (1977-2017), nous recevons le sociologue Stéphane Beaud.

Professeur à l’université de Poitiers, membre du groupe de recherches sociologiques sur les sociétés contemporaines (GRECO), Stéphane Beaud travaille depuis vingt ans sur la condition ouvrière et les logiques de relégation scolaire, notamment. 

Cette année, il publie La France des Belhoumi : Portraits de famille (1977-2017) aux éditions La Découverte. Pendant cinq ans, Stéphane Beaud a écouté une famille d’immigrés magrébins, composée de huit enfants, lui raconter leur quotidien et leurs histoires. Retour sur les trente dernières années. Scolarité, emploi, famille, que sont-ils devenus ? Comment ont-ils évolué ? Les coups répétés des attentats ont changé le regard porté sur cette famille. 

C’est un ouvrage qui nous permet, à travers leurs récits, de voir l’histoire de France avec d’autres lunettes que les nôtres.

Celles de frères et sœurs, que l’on aurait tort d’assimiler à une seule et même communauté, tant les parcours individuels et les points de vue sont contrastés.
Entre les filles qui ont brillé dans les études et les garçons au parcours plus chaotique, on verra que les discours ne sont pas les mêmes.

Ce travail apporte un nouvel éclairage pour tenter de comprendre les fractures de notre société tout comme l’avaient fait les précédents travaux de Stéphane Beaud sur les enfants de la classe ouvrière et les discriminations.
Stéphane Beaud a également travaillé sur la question du baccalauréat et de l’accès aux études supérieures mais aussi et sur l’équipe de France de football.
Autant dire que c’est l’homme de la situation pour commenter avec nous l’actualité de ces derniers jours. 

Au programme aussi, ce soir

le Mix de l’actualité revient sur les grands titres de la semaine et puis Sandrine Oudin, dans Les bonnes ondes, nous prend par la main et nous emmène faire un tour du côté du rassemblement des chorales « Au clair de la rue » tout le week-end à Paris.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.