L'écrivaine et professeure de philosophie Mazarine Pingeot est notre invitée. Elle publie un nouveau roman, "Se taire" terriblement dans l’air du temps. Elle questionne le silence autour des agressions sexuelles

Mazarine Pingeot
Mazarine Pingeot © Radio France / Anne Audigier

Dans son dernier ouvrage, « Se taire », (éditions Julliard), Mazarine Pingeot questionne le poids du silence et la manière dont la société médiatique s’empare des affaires d’agression sexuelle. Un sujet d'actualité avec une nouvelle marche demain samedi pour dénoncer les violences faites aux femmes, les déclarations récentes de l'actrice d'Adèle Haenel, et de l'affaire Polanski. 

Mazarine Pingeot à publié plusieurs romans, récits et essais : "Bouche cousue" (Pocket),  "Bon petit soldat" (Pocket), "Premier roman" (Julliard), "Le Cimetière des poupées", "Pour mémoire" (Julliard), "La Dictature de la transparence" (Robert Laffont, 2016). 

Elle est aujourd'hui Professeure de philosophie à l'Université Paris 8. Elle est une spécialiste de l'oeuvre de René Descartes. Elle a publié en 2011 "Entretien avec René Descartes" (Plon) 

Egalement au sommaire de cette émission, le résumé sonore de l'actualité de la semaine avec "le Mix de l'actualité" et les Bonnes Ondes signées ce soir, Antoine Jeuffin : à l’occasion de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, nous irons au restaurant "le Reflet" qui vient d’ouvrir une antenne à Paris. Comme à Nantes, les employés du restaurant sont des personnes trisomiques…
 

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.