Depuis bien longtemps, Boris Cyrulnik se demande comment soigner les âmes. Il a essayé bien des approches pour y parvenir : psychologie, neurologie ou encore éthologie humaine. Dans son dernier ouvrage il en développe une nouvelle, fondée sur le rapport de l'homme à son environnement : la psycho-écologie.

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, auteur de "Des âmes et des saisons"  (Odile Jacob).
Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, auteur de "Des âmes et des saisons" (Odile Jacob). © AFP / Michel Stoupak / NurPhoto

Si l’on veut comprendre l’homme, il faut comprendre comment il interagit avec son milieu : c’est la thèse que le neuropsychiatre Boris Cyrulnik avance dans son dernier ouvrage intitulé Des âmes et des saisons et paru en janvier dernier. Nous dépendons étroitement de notre environnement, auquel nous nous adaptons et que nous avons appris à adapter. 

Au cœur de cette réflexion se trouve la famille, laquelle est en constante mutation depuis les années 1970 et la remise en cause de la place qu’elle assigne traditionnellement à la femme.  Pourtant, la crise de la Covid-19 et le confinement qu’elle a engendré n’a-t-elle pas elle aussi modifié considérablement ce rapport fragile que nous entretenons avec ce qui nous entoure ? 

Boris Cyrulnik est un neurologue, psychiatre, éthologue et psychanalyste français. Après avoir dirigé un groupe de recherche en éthologie clinique, il est directeur d’enseignement depuis 1996 à la Faculté des lettres et sciences humaines de Toulon. Il a développé le concept de « résilience », qui désigne la capacité à surmonter des chocs traumatiques. Il a publié une trentaine d’ouvrages.

Également au programme de cette émission 

  • Un reportage dans le service d’urgences psychiatriques de l’hôpital de Besançon, dont la crise sanitaire n’a pas épargné les patients, signé Cécilia Arbona. 
  • L’actualité de la semaine mixée par Fred Milano.

Programmation musicale

TONTON DAVID - Peuples du monde

Les invités
Les références
L'équipe