Pour la dernière émission de la saison, nous accueillons Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. Elle est la directrice de la maison de Solenn à l’hôpital Cochin à Paris.

Marie-Rose Moro, pédopsychiatre, chef de service de la Maison de Solenn, maison des adolescents de l’hôpital Cochin. Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris-Descartes, auteure de « Pour le Bien-être et la Santé d
Marie-Rose Moro, pédopsychiatre, chef de service de la Maison de Solenn, maison des adolescents de l’hôpital Cochin. Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris-Descartes, auteure de « Pour le Bien-être et la Santé d © AFP / DRFP/Leemage

Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et directrice de la Maison de Solenn à l’hôpital Cochin a découvert des pathologies spécifiques à l’adolescence : elle montre que l'adolescence est une période de grande vulnérabilité. En septembre 2015, François Hollande commande un rapport à Jean-Louis Brison et elle sur la santé des jeunes français. Lorsqu'il sort à l'automne 2016, leur constat est alarmiste : 10 % des adolescents vont mal en France, ils expriment des difficultés et un malaise à l'école. Et les deux auteurs dénoncent la grande misère de la pédopsychiatrie. Ils viennent de publier un ouvrage : "Pour le Bien-être et la santé des jeunes" (Odile Jacob), un livre plaidoyer pour que ce sujet devienne une priorité. 

Née en Espagne, arrivée en France à quelques mois, Marie-Rose Moro est également la chef de file d’une discipline encore méconnue, atypique, au carrefour de l’ethnologie et de la psychanalyse : la psychiatrie transculturelleelle. Elle avait ouvert une consultation destinée aux enfants de migrants, à l’hôpital Avicenne de Bobigny.
 

Egalement au sommaire de cette émission : l’actualité de la semaine comme tous les vendredis.
Le reportage de la semaine, signé Benjamin Illy nous conduira au lycée Jacques Feyder d’Epinay sur Seine en Seine St Denis où des élèves ont pris la plume pour dire leur désarroi face aux conditions dans lesquelles ils étudient…
Et juste avant 19 heures, les Bonnes Ondes de Sandrine Oudin :  ce soir, rencontre avec des élèves vétérinaires qui soignent les animaux et notamment les chiens des sans-abris à Lyon…

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.