Roland Gori est un homme qui s’interroge depuis longtemps sur notre façon de fonctionner, de faire société. Cette semaine, malheureusement, l’actualité tragique a mis à l’épreuve notre « vivre ensemble ». C'est l’occasion d’en parler avec celui qui a lancé en 2008 "l'appel des appels".

Roland Gori
Roland Gori © Les Liens qui libèrent

Le psychanalyste Roland Gori

Auteur l’an dernier de « Un monde sans esprit, la fabrique des terrorismes » aux éditions Les Liens qui libèrent. 

Roland Gori dénonce la dérive néo-libérale de nos sociétés qui fait le lit des "théofascismes" : selon lui, Daesh est une révolution symbolique conservatrice et obscurantiste qui entreprend d’exploiter le vide moral et culturel de notre société.

Il a été l’initiateur de "l’appel des appels" en 2008, c'était un appel pour une insurrection des consciences lancé par des professionnels du monde de la santé, de l’enseignement, de la justice, qui tentent de faire face aux restrictions budgétaires. Ces restrictions restent d’actualité dans tous les services publics.

Au sommaire de cette émission : 

  • Le reportage de Véronique Joulia sur les difficultés du monde hospitalier
  • Un second reportage sur le ras le bol d’un maire de banlieue ; 
  • Pour se remonter le moral, les Bonnes Ondes de Sandrine Oudin : à Valenciennes, des mamies qui tricotent pour les prématurés.
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.