PIERRE
PIERRE © Radio France / Aurélie Charon

Une série française – tout l’été, donne la voix aux jeunes Français. Mais leur voix, ils ne la donnent pas à n’importe qui, et pas comme ça. Très vite, on a parlé politique. Souvent ils coupaient court, personne ni rien ne les fait plus vibrer, pas envie de voter pour le moins pire. Chaque fois ils me disaient : la démocratie elle se reconstruit par en bas, depuis l'échelle locale, depuis tout près. Et à l’échelle nationale, le bipartisme ils n’y croient plus. C’est comme s’il fallait inventer autre chose et vite. Il y en a quelques-uns qui, pourtant, sont prêts à prendre la relève. Qu’ils soient à droite ou à gauche, tous les trois pensent qu’il faut une VIe République, adaptée à la nouvelle société, qui avance bien plus vite que des textes figés. Et ils comptent bien, chacun, en faire partie.

Pierre et Maxence, 24 ans et 21 ans, Quiévrechain.

Pierre (debout) et Maxence
Pierre (debout) et Maxence © Radio France / Aurélie Charon

Dans le casque de Pierre : Balavoine, Mon fils ma bataille.

Dans son bureau : un portrait de De Gaulle

Pierre a dit aux habitants de Quiévrechain, dans le Nord : j’ai 23 ans, je suis né ici, je veux être maire de la commune. Donnez moi les clés et faites moi confiance. Ca faisait 37 ans que l’ancien maire était là, mais ça a marché. Pierre a été élu maire de Quiévrechain, 6000 habitants à peu près, à la frontière de la Belgique, avec 60% des voix. Il s’est battu avec son ami et directeur de cabinet Maxence, 21 ans . Tous les deux sont centre droit. Après une campagne de plusieurs mois au porte-à-porte et sur les réseaux sociaux, ils donnent un peu d’espoir à une région qui n’en a plus beaucoup depuis la fermeture des usines. Il a rendu sa carte à l’UMP, déçu par le bling-bling et les batailles internes. Il avait un arrière-grand-père résistant, il admire De Gaulle et trouve François Hollande trop effacé.

  • La vidéo de la réunion publique qui a joué un rôle décisif dans son élection, où le maire sortant prend le micro de Pierre

Sophia, 23 ans, Marseille

SOPHIA
SOPHIA © Radio France / Aurélie Charon

Dans son casque : Sweet Home Alabama, Lynyrd Skynyrd

Sur son canapé : son chat, Engels.

A Marseille, Sophia, 23 ans, s’est présentée pour le Parti communiste. Elle est arrivée en France à l’âge de 7 ans, directement des montagnes algériennes aux tours de Marseille. Elle a très vite appris à parler français, s’est engagée dans des combats féministes et elle s’est présentée aux élections municipales et départementales à Marseille avec le Parti communiste. Elle a écrit un livre à 20 ans, Un e française de fabrication , pour répondre à ceux qui pensent qu'il y a des vrais et des faux Français. Dans son studio il y a des bijoux, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen et son chat Engels (elle dit que l’appeler Marx, ça aurait été un peu trop). En ce moment elle travaille à la rédaction d’une nouvelle Constitution avec le mouvement lancé par Jean-Luc Mélenchon. Elle aurait adoré être étudiante pendant Mai 68.

Retrouvez Une Série Française sur Facebook

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.