Le retour de la pâtisserie classique

Au menu aujourd’hui, une orgie de glucides. Des paris-brest, des religieuses, des saint-honoré, des choux à la crème… Les grands classiques de notre patrimoine sucré sont de retour. Mais au fait, où étaient-ils passés ? Toisés par les grands noms de la pâtisseries, qui préféraient souvent, ces dernières années, flatter leur égo avec des gâteaux intello, des entremets prise de chou, genre pois-chiche-yuzu-fève tonka. Ras le bol donc du triple salto de la cerise sur le gâteau. Rendez-nous nos douceurs d’enfance ! C’est un cri du cœur et de l’estomac que nous allons pousser aujourd’hui avec la crème du métier.

Le retour de la pâtisserie classique
Le retour de la pâtisserie classique © RF

chroniques

La chronique de Dominique Hutin

Côté Cave: Les vins de desserts- Muscat de Beaumes de VeniseDomaine des Bernardins - Beaumes de Venise (Vaucluse)Tél : 04 90 62 94 13 - Voir le site

  • Coteaux du LayonPatrick Baudouin - Chaudefonds-Sur-Layon (Maine et Loire)Tél : 02 41 74 95 03 - Voir le site- JurançonClos Thou – Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)Tél : 05 59 06 08 60 - Voir le site- Champagne roséDoyard « Œil de perdrix 2005 » - Vertus (Marne)Tél : 03 26 52 14 74 - Voir le site- CerdonRaphaël Bartucci - Mérignat (Ain)Tél : 04 74 39 95 94 - raphael.bartucci@libertysurf.fr- CidresGAEC de la Cave Normande - Daniel GuesdonSaint-Cyr du Bailleul (Manche) - Tél : 02.33.59.43.94Ferme Cidricole du Carreau - Benoît LemercierFlamanville (Seine-Maritime) - Tél : 02.35.96.85.70Saint Jean des Cidres - Palmarès 2010Voir le site

La chronique d'Elvira Masson

La revue de presse- World cup report : south african street foodVoir le site- The World Cup of Food:Voir le site - Trying to Capture the Flavor of South Africa:Voir le siteLa mignardiseEntretien gastrocentré avec Carole BouquetPassito Sangue d'Oro de Carole Bouquet : Voir le site

lien

Pierre Lambinon 19, rue du Paradoux, Toulouse (Haute-Garonne) Téléphone : 05 61 25 51 52

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.