Le dessinateur Guy Delisle nous emmène ce matin dans son Québec natal où il découvre enfant ses premières bandes-dessinées - avec une nette préférence pour l’école franco-belge. Mais difficile pour le petit québécois de trouver une formation de dessinateur, car aucune école ne forme les dessinateurs en herbe aux subtilités de l’art séquentiel Il lui faudra alors voyager, pour apprendre et relater.

Guy Delisle revient aujourd’hui sur son expérience d’expatrié à Jérusalem avec ses dernières chroniques,Les chroniques de Jérusalem , (ed. Delcourt)

La route québécoise 138
La route québécoise 138 © Martin Durocher / Martin Durocher
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.