Afshin Ghaffarian a grandi dans le nord de l’Iran, à Mashaad.

Très tôt attiré par l’expression corporelle, il décide d’abord de se lancer dans le théâtre, puis la danse vient à lui, dans un Iran où elle est officiellement proscrite. Au moment des élections de 2009, Asfhin décide de rejoindre le mouvement vert pour protester contre les fraudes électorales… Ce qu’il l’entraine à s’écrier, lors d’une représentation en Allemagne « vive l’Iran libre ». Une parole aussi forte qu’un acte qui le condamne à l’exil.

Afshin Ghaffarian
Afshin Ghaffarian © Le Cri Persan - Réformances

De ce cri persan, il en a fait un spectacle qu’il a présenté au centre national de la danse. Et une compagnie pour accueillir son spectacle, la Compagnie Réformances, un savant mélange entre Réforme et Performance

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.